Home Actualité Politique Violences à Tambacounda : Ça complote contre PUR

Violences à Tambacounda : Ça complote contre PUR

183
0
SHARE
Issa Sall
Issa Sall

Au lendemain des scènes de violence qui ont fait deux morts à Tambacounda, c’est le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) qui est mis au banc des accusés. Les militants de Benno lavés à grande eau, par Macky SALL d’abord, puis par toute la bien-pensante, c’est Issa SALL et ses gardes du corps qui sont pointés du doigt. Une belle hypocrisie qui accable le parti le plus organisé et le plus discipliné qui est doublement sanctionné.

C’est d’abord une bonne partie de la presse qui porte le premier coup en décidant de ne plus couvrir les activités du PUR. Certains organes de presse ont même rappelé leurs journalistes qui se trouvaient dans le convoi sans les remplacer. Pourtant, tous les journalistes présents, sans exception, peuvent témoigner que sans la garde rapprochée d’Issa SALL, certains d’entre eux n’auraient pas quitté Tamba vivant. Le minicar qui les transportait, c’est sur la route de Bakel qu’il a été rattrapé avant d’être calciné. Le chauffeur qui a eu une fracture et les journalistes qui se trouvaient à bord se sont réfugiés dans un village et ont été mis à l’abri par les habitants. Car, en réalité, ils étaient toujours recherchés par les jeunes de Benno. C’est l’intervention de la gendarmerie qui les a tirés d’affaire.

Si le convoi du PUR a été stoppé aux abords de Kidira, les gardes du corps d’Issa SALL humiliés, c’est également parce que les hommes envoyés pour le faire étaient assurés qu’ils ne trouveraient pas sur place un journaliste à même de rendre-compte de ce qui se passait. Et comme en 2012, avec Malick Noel SECK,  tout pourrait être trouvé dans les véhicules du convoi du PUR.

Pourquoi aucun militant de Benno n’est interpellé ?

« Je regrette les incidents malheureux qui ont eu lieu ce matin à Tambacounda et qui ont conduit à la mort d’un jeune militant de Benno qui a été mortellement poignardé par un militant du PUR. C’est très regrettable, c’est déjà le résultat de l’appel à la violence lancé par certains membres de l’opposition. Mais, je vous le dis, ils répondront de leurs actes devant les tribunaux ». C’est en ces termes que le président sortant a réagi après les scènes de violence qui ont secoué ce lundi le Sénégal. Cette déclaration de Macky SALL qui accuse directement les opposants a été le coup d’envoi d’un concert de réprobation entonné par les responsables de Benno qui couvent leurs militants pour mettre à l’index le PUR.

Alors que, les responsables politiques de Tambacounda qui n’ont rien à voir avec le PUR, joints par WALFNet, assurent que ce sont les militants de Benno qui ont déclenché les hostilités. Pis, certains accusent même le ministre des Affaires étrangères d’être le parrain de ces jeunes qui empêchent systématiquement aux autres chapelles politiques de se faire voir à Tamba. En février 2017, ce sont des responsables de Taxawu Senegaal qui ont failli être lynchés par les mêmes qui ont attaqué le convoi du PUR.

Sans l’intervention musclée de ses gardes du corps, tout pouvait arriver à Issa SALL dont le véhicule a été caillassé par les sauvageons de Benno qui veulent faire de Tambacounda une zone séparée du reste du territoire où seules les effigies de Macky SALL seraient visibles. (WALFNet)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here