Accueil Régulation/TIC Un rapport sur la surveillance électronique bientôt sur la table du conseil...

Un rapport sur la surveillance électronique bientôt sur la table du conseil des ministres : Vers une censure automatisée ?

463
0
PARTAGER

Le très controversé projet de Loi N°28/2018 portant Code des Communications électroniques a été voté et adopté, le 28 novembre dernier, dans une indifférence quasi-générale, ouvrant ainsi l’ère d’un Internet libre, au Sénégal. Malgré quelques timides gesticulations, la censure sur Internet risque de s’accentuer, avec un Rapport en préparation et dont Source A a parcouru le contenu.

Ce Rapport préconise, tout simplement, la censure automatisée et privatisée du Net à des fins sécuritaires.  En clair, selon le canard, dans ce rapport, il est indiqué plusieurs recommandations, parmi lesquelles il serait nécessaire de  parvenir à la détection et à la suppression automatique, systématique, permanente et complète des contenus terroristes et fake news en ligne» et d’empêcher «le rechargement de contenus déjà supprimés». Ledit document précise que la Commission législative «devrait donner son aval, pour empêcher, légalement, la diffusion de contenus terroristes en ligne, tout en engageant, rapidement, les travaux sur cette proposition» et invite toutes les parties prenantes (Opérateurs, ARTP, Services de sécurité, Justice, etc) à mettre en place des mesures, si l’adoption des modifications en la matière est retardée». Un week-end avec un Internet au rabais éveille les soupçons. (Actusen)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici