Accueil Actualité Politique Thierno Alassane Sall : “Le Sénégal va vers un ajustement structurel…”

Thierno Alassane Sall : “Le Sénégal va vers un ajustement structurel…”

489
0
PARTAGER
thierno alassane sall
thierno alassane sall

Ferloo.com- Invité de Sud Fm, l’ancien ministre de l’Energie et actuel leader de la République des Valeurs, Thierno Alassane Sall livre ses vérités sur le dialogue politique et les grands dossiers de l’Etat avant de révéler que “le Sénégal va vers un ajustement structurel”

« Je ne suis pas pour un dialogue qui permet de faire sortir du trou dans lequel Macky Sall a plongé le Sénégal”, se démarque d’emblée le leader de la République des Valeurs, Thierno Alassane Sall du dialogue national lancé le 28 mai dernier. C’est parce que l’ancien ministre de l’Energie semble être convaincu que “ce dialogue national lancé la semaine dernière ne peut pas produire un miracle au Sénégal”

“D’autant plus, soutient-il, l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) n’a pas la mentalité de dialogue”. Il exige au préalable la clarification des dernières élections locales.

Selon Thierno Alassane Sall Macky Sall a cassé le code de 1992, organisé un référendum, changé la Constitution pour faire introduire le parrainage… Tout cela pour créer une loi d’amnistie. “Non ! le débat est ailleurs”, semble-t-il être convaincu…

Evoquant la situation de l’économie sénégalaise, Thierno Alassane Sall estime que “le pays est à l’arrêt depuis 9 mois”. Cela, après avoir fait un sévère réquisitoire de la gestion de Macky Sall qui a mis le Sénégal dans “une situation désastreuse”.

D’ailleurs, révèle-t-il dans la foulée que “le Sénégal tend vers un ajustement structurel car la Banque mondiale (Bm) et le Fonds monétaire international (FMI) ont demandé une réforme économique très profonde et ont obtenu l’engagement de Macky Sall dans ce sens. Ce denier a promis d’attendre après la présidentielle 2019, une fois réélu il va tout mettre en œuvre pour instaurer un climat politique et social apaisé avant de procéder à cette réforme économique”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here