Home International Afrique Suspension de la campagne électorale à Kinshasa

Suspension de la campagne électorale à Kinshasa

1031
0
SHARE
camapagne électorale en Rdc
camapagne électorale en Rdc

André Kimbuta, le gouverneur de la ville de Kinshasa en République Démocratique du Congo, a suspendu mercredi la campagne électorale de l’ensemble des candidats pour des motifs de sécurité publique. Le candidat d’opposition Martin Fayulu devait tenir une réunion publique à Kinshasa ce mercredi.

Après plusieurs incidents et des violences qui ont émaillés la campagne, le gouverneur de la capitale de la RDC a décidé l’interdiction de tout meeting électoral à Kinshasa jusqu’à la tenue des élections, dimanche 23 décembre 2018. Un communiqué officiel a été publié par le gouverneur.

L’interdiction vise tous les candidats à la présidence de la République. Seule exception, les candidats peuvent encore répondre aux questions des médias.

Le communiqué de la suspension de la campagne a été signé par le gouverneur de Kinshasa.
Le communiqué de la suspension de la campagne a été signé par le gouverneur de Kinshasa.

Selon André Kimbuta, des “extrémistes” seraient prêts à des confrontations violentes dans la ville de Kinshasa lors des activités de la campagne électorale. Il justifie sa décision par des motifs séculaires et afin de prévenir tout trouble à l’ordre public.

Cette suspension intervient le même jour où le candidat d’opposition Martin Fayulu devait tenir une réunion publique. Plusieurs centaines de personnes attendaient M. Fayulu dans le calme à la mi-journée sur les lieux prévus de la réunion publique, place Sainte-Thérèse dans le quartier Ndjili de Kinshasa, a constaté sur place une correspondante de l’AFPTV. (Voaafrique)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here