Accueil Actualité Economie Sénégal : 25% des gains des employés provient du secteur industriel (Enquête)

Sénégal : 25% des gains des employés provient du secteur industriel (Enquête)

344
0
PARTAGER
remuneratio
remuneratio

Au Sénégal, un quart des gains du secteur formel, soit 25,1%, provient du secteur industriel, selon les résultats de l’enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) réalisée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

L’ANSD ajoute que ce secteur est suivi du secteur primaire avec 21,9%. Les secteurs des services et de la construction couvrent, pour leur part, respectivement 19,3% et 19,1% de la rémunération totale de l’ensemble des entreprises du secteur formel. De son côté, le secteur du commerce n’absorbe que 14,6% des rémunérations.

Concernant la rémunération moyenne de l’emploi salarié par catégorie socioprofessionnelle et par sexe, l’enquête de l’ANSD révèle que les hommes gagnent en moyenne plus que les femmes.

« Toutefois, souligne cette structure, la répartition de la rémunération des employés salariés suivant les catégories socioprofessionnelles montre une distribution un peu distincte selon le sexe ». Ainsi, un cadre supérieur homme gagne annuellement en moyenne 11 200 000 FCFA, soit 933 333 FCFA par mois contre 8 367 429 pour une femme cadre supérieur, soit 697 286 FCFA par mois (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

En revanche, au niveau des catégories des techniciens, agents de maîtrise, ouvriers qualifiés et employés, manœuvres , ouvriers , l’ANSD a noté le contraire, les femmes perçoivent plus que les hommes. Dans la première catégorie, les femmes gagnent en moyenne un salaire mensuel de 338 288 FCFA contre 284 123 FCFA pour les hommes. Dans la deuxième catégorie, leur salaire se situe à 246 911 FCFA contre 205 577 FCFA pour les hommes.

Concernant les techniciens supérieurs et cadres moyens, la rémunération mensuelle moyenne des hommes est de 684 493 FCFA et celle des femmes tourne autour de 569 559 FCFA. L’enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail est une première au Sénégal.

Elle vient à point nommé pour combler le manque de statistiques détaillées sur l’emploi et la rémunération des salariés dans le secteur formel. Elle a été réalisée avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers le projet Statistics for Results Facility (SFR). (APA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here