Accueil Actualité Société Sendaaras.com : Un journal au service exclusif des daaras !

Sendaaras.com : Un journal au service exclusif des daaras !

322
0
PARTAGER
AMALY
AMALY

Le paysage médiatique sénégalais vient de s’enrichir d’un nouveau titre. Un de plus! Dans le domaine digital. Un monde en pleine expansion. Il répondra au nom de domaine de sendaaras.com et sera au service exclusif des daaras.

Depuis « La Gazette » de Théophraste Renaudot, la presse écrite demeure, en effet, le plus ancien des médias. Après la concurrence de la radio et de la télévision, elle fait maintenant face à celle d’Internet qui affirme une position très influente en matière d’information et de communication. Assurément, elle symbolise la liberté d’expression dans tous les pays démocratiques. Cependant, un journal en ligne doit répondre à un certain nombre de critères et respecter des règles éthiques et déontologiques. Votre site sendaaras.com se pliera ainsi rigoureusement à ces exigences professionnelles en faisant le pari de vous informer juste et vrai. Et nous avons choisi, pour ce faire, ce créneau spécialisé. Le monde des daaras. Daara vient du mot arabe dãr qui signifie maison ou demeure. Une collectivité de disciples dans son sens le plus large. Tous les foyers religieux du pays regroupent des daaras en leur sein et les figures les plus emblématiques du Sénégal sont d’ailleurs issues des daaras. Elles ont pour noms Cheikh Ahmadou Bamba, El Hadji Malick Sy, Cheikh Al Islam Ibrahima Niass dit Baye entre autres.
Les daaras sont des centres d’éducation coraniques éparpillés un peu partout dans le pays. Plus de 50.000 au Sénégal. Ils ont formaté, selon le Pr Iba Der Thiam, des milliers de personnes des deux sexes, en les dotant d’une conscience islamique ferme et résolue, d’une vision de Dieu, de la société, de l’être humain, de la parenté, des relations interpersonnelles, du commerce humain, des activités économiques et de la sociabilité fondés sur des valeurs fortes et un humanisme élevé, tirant leur substance des prescriptions du coran et de la sunna du Prophète Mahomet (PSL).
Nous distinguons ainsi trois types de daaras au Sénégal.
– Les daaras modernes où les enfants allient, souvent, les études coraniques aux travaux agricoles. Certains sont en franco-arabe. Les parents contribuent financièrement à la formation de leurs enfants et les daaras bénéficient de l’aide publique et des donations privées.
– Les daaras traditionnels tenus par des marabouts généralement sans ressources pour accueillir un grand nombre de potaches. Ceux-ci vivent de leur production agricole ou sont tout simplement livrés à eux-mêmes. Quand ils n’apprennent pas le Coran dans certains daaras de ce type, ils errent dans les rues à la recherche de leur pitance. Ils mendient. Souvent, les marabouts réclament un montant quotidien à ramener.
– Les daaras de quartiers où les potaches ne passent que quelques heures par jour avant de rejoindre leurs domiciles respectifs. Ces daaras suppléent le plus souvent l’école publique en période de vacances ou quand les enfants ne sont pas en âge d’intégrer ladite école.
Nos principales rubriques seront ainsi Yewouleen, un round up de l’actualité pour permettre aux acteurs des daaras de s’informer sur ce qui se passe d’autres dans le pays et le monde, Daaras actu, Fil d’informations sur les daaras. Le daara du mois qui présentera chaque mois, un daara sur son origine et son mode de fonctionnement, Gán gui qui accueillera mensuellement une personne ressource pour faire le tour d’horizon de l’actualité des daaras. Natãlü ndongo daara fera, pour sa part, un portrait hebdomadaire d’un ancien pensionnaire des daaras qui a réussi sa vie sociale. Quant à Ndayú daara, elle montrera le travail remarquable des marraines de daaras auprès des potaches. Tafsir traitera chaque fin de semaine de la loi canonique ou de la position de l’Islam sur des questions d’actualités. Daaras d’ailleurs sera consacrée aux daaras des autres contrées hors du Sénégal et enfin Kaddú sèriň daara donnera la parole chaque jour à un maître coranique ou sëriň daara pour traiter, 5 mn durant, un sujet de son choix relatif aux daaras. Sendaarastv et sendaaraswebradio, dans la plateforme sendaaras.com mettront en exergue nos reportages et interviews. Sendaaras.com sera trilingue. Il sera en wolof, français et arabe. La magie du digital.
Nous espérons que ces rubriques répondront à vos attentes et attendons vos suggestions, remarques et commentaires pour améliorer ce produit qui est vôtre et que nous voulons pérenne !

Amadou Ly DIOME,
Directeur de publication et Administrateur

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here