Accueil Actualité Société Saisine de la CEDEAO : Khalifa Sall édifié sur son sort aujourd’hui

Saisine de la CEDEAO : Khalifa Sall édifié sur son sort aujourd’hui

27
0
PARTAGER
Khalifa Ababacar Sall
Khalifa Ababacar Sall

C’est aujourd’hui, vendredi 29 juin 2018, que la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) siégeant à Bamako, en avril dernier, va rendre son délibéré dans l’affaire Khalifa Sall. La juridiction sous-régionale a été saisie par les conseils du maire de Dakar qui estiment que les droits de leur client ont été violés. C’est dans le cadre de la procédure qui vaut au député-maire une peine de 5 ans ferme assortie d’une amende de 5 millions pour escroquerie portant sur des deniers publics et faux et usage de faux.

Après avoir plaidé à Abuja, au Nigeria, en février dernier, les avocats du député-maire s’étaient rendus, le 24 avril dernier, devant l’institution judiciaire sous-régionale. Auparavant, les robes noires voulaient que l’affaire soit jugée en procédure d’urgence. Cependant, dans un arrêt rendu le 20 février, la cour d’Abuja avait estimé qu’elle a été saisie très tard pour prendre des mesures d’urgence, puisque le procès était déjà en cours.

La seconde audience s’était tenue en plein procès, c’est pourquoi la défense avait demandé le blocage de la procédure pour violation des droits de son client. Le tribunal correctionnel de Dakar avait poursuivi son audience et rendu une décision de condamnation contre Khalifa Sall. L’édile est dans l’attente de son procès en appel prévu le 9 juillet prochain. Ses avocats espèrent une décision favorable de la Cedeao afin que leur client recouvre la liberté. (enqueteplus)

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here