Accueil Actualité Economie Restauration et valorisation des terres salées au Sénégal : Les Scientifiques l’ANSTS donnent...

Restauration et valorisation des terres salées au Sénégal : Les Scientifiques l’ANSTS donnent la solution à Macky Salle

848
0
PARTAGER
Ansts
Ansts

Ferloo.com- La salle du Grand théâtre a refusé du monde ce mardi à l’occasion de la séance académique solennelle 2019 de l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS) dont le thème est : “Restauration et valorisations des terres salées du Sénégal”. La solution à cette problématique a fait l’objet d’une étude entamée depuis 2016, est remis hier au Chef de l’Etat Macky Sall qui a présidé la cérémonie.

Selon un étude, au Sénégal, l’agriculture demeure un secteur essentiel de l’économie nationale. Elle emploie plus de 70 % de la population sénégalaise. Le secteur agricole est à la fois fournisseur de matières alimentaires et non alimentaires comme marché pour les industries en amont (production d’engrais par exemple) et en aval (transformation) comme source d’emplois directs ou indirects.

C’est conscient de la problématique des terres salées au Sénégal et ses conséquences sur la vie des populations  que le président de la République avait solennellement, formulé, la demande à l’ANSTS d’étudier le phénomène de salinisation en vue de trouver une solution. Cela pour augmenter la superficie des terres arables au Sénégal à travers leur restauration et leur valorisation. D’autant plus que le Sénégal a perdu, selon le Professeur et vice-président de l’ANSTS, Moussa Bakhaokho, un quart (1/4) de ses terres arables à cause de la salinisation. “La salinisation des terres est l’un des processus de dégradation des terres, clairement identifié et dont les conséquences influent de façon néfaste sur les productions  agricoles et au-delà sur la sécurité alimentaire des populations. Le processus revêt d’une complexité telle qu’il suscite plusieurs tentatives d’amélioration et de sa compréhension et d’estimation de son ampleur”, explique-t-on dans le rapport remis au président de la République.

Ainsi l’étude a donc visé, à réaliser une capitalisation des résultats de recherche et des expériences réussies en matière de restauration et de valorisation des terres salées afin d’en présenter les plus appropriées pour aider à les intégrer dans les politiques de développement de l’agriculture sénégalaise au sens large.

13 recommandations pour trouver une solution à la salinisation des terres au Sénégal

Après le diagnostic de la problématique de la salinisation des terres au Sénégal, les académiciens ont fait 13 recommandations dans son rapport remis au président de la République. Entre autres d’actualiser l’état des connaissances sur la salinisation des terres et étendue du phénomène ; de poursuivre et amplifier les efforts de recherche dans le contexte actuel de changement climatique ; de concevoir et de mettre en œuvre une approche holistique et participative ; mobiliser les ressources nécessaires pour la restauration des terres salées dans les différentes zones agro-écologiques ; cibler les technologies et techniques de restauration des terres salées en fonctions des réalités des zones agro-écologiques ; promouvoir l’agriculture bio-saline ; harmoniser et coordonner au niveau national et local les interventions sur le terrain / éviter les initiatives sectorielles et plus ou moins solitaires ; élaborer et mettre en œuvre des projets structurants pluridisciplinaires et multi-institutionnels qui prennent en compte les interactions entre le changement climatique et dégradation /salinisation des terres pour tirer profit des opportunités qu’offrent le Fonds vert et d’autres sources de financement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here