Accueil Actualité Politique Rencontre avec le Président de la République Macky Sall !: Aucune objection du...

Rencontre avec le Président de la République Macky Sall !: Aucune objection du Collectif Nio Lànk

505
0
PARTAGER
Alioune Badara Cissé
Alioune Badara Cissé

La politique et le social ont été les sujets phares abordés par le médiateur de la République Alioune Badara Cissé avec en toile de fond la lutte contre la hausse du prix de l’électricité que mène le Collectif Nio Lank qui, selon l’ex ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, dans sa stratégie de sensibilisation, n’écarte pas de rencontrer le président de la République.

« J’ai tenu promesse d’informer le chef de l’Etat dès après la rencontre avec une forte délégation de Nio Lànk composée de personnes responsables qui sont d’ailleurs disposées à rencontrer le président de la République pour discuter de la question. Elle n’a pas formulé une objection  pour cette rencontre», a révélé le médiateur de la République Alioune Badara Cissé sur les ondes de la RFM. Avant de laisser entendre que «le médiateur a été la première victime de ce Collectif pour avoir dit niet, mais de manière très correcte et très élégante, de renoncer au combat pour privilégier le dialogue en vue de trouver un consensus dès l’instant que le président de la République, lors de son adresse à la nation, n’a pas écarté une baisse du prix de l’électricité dans le premier trimestre de 2020».

Sur ce bras de fer entre les tenants du pouvoir et le Collectif citoyen Nio Lànk, Me Alioune Badara Cissé, qui reste «médian», estime quand même « qu’au Sénégal, il faudrait apprendre à réajuster les politiques économiques ».

Abordant les questions politiques, le médiateur de la République semble se démarquer de la démarche du Secrétaire général de l’Alliance pour la République (APR) Macky Sall prompt à couper des têtes à ceux qui osent se prononcer sur le débat de son éventuel troisième mandat. D’après lui, un simple discours suffit pour trancher le débat. «Pour le cas de Sory Kaba, je ne l’aurais pas limogé. Il suffit de l’inviter à arrêter d’entrer dans le jeu de ceux qui veulent divertir les Sénégalais avec ce débat de troisième mandat. On doit travailler d’abord pour réussir ce mandat. Moi je ne veux pas qu’on perde nos talents. Il faut garder ceux qui ont la compétence», a-t-il indiqué, tout en refusant de se prononcer sur un débat « non encore tranché. Je garde ma position de médiateur ».

Egalement, il promet d’entreprendre des démarches pour les retrouvailles entre Moustapha Diakhaté et le président Macky Sall. «Au lendemain de la rencontre entre Macky  Sall et certains caciques de l’APR,  j’ai reçu Moustapha Diakhaté et je travaille pour son retour au bercail. Je ne me reposerai pas tant qu’il ne reprenne pas service », a-t-il promis.

Il se dit aussi disposé à travailler  pour les retrouvailles de la famille libérale. « C’est important que Macky Sall et Idrissa Seck se retrouvent. Je prie Dieu pour que cela se réalise ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here