Questekki 59 : Mamadou Lamine Diallo tire sur le ministre Aliou Ngouille...

Questekki 59 : Mamadou Lamine Diallo tire sur le ministre Aliou Ngouille Ndiaye

51
0
PARTAGER

Ferloo.com – A travers sa « Questekki 59 », du mardi 12 septembre 2017, Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki est encore revenu sur les ressources naturelles du Sénégal et la nomination par le Président de la République d’un nouveau ministre de l’Intérieur. Mais cela n’a pas empêché à l’opposant d’assimiler le message du Président Sall au fameux : «  Je gagne ou  je gagne », de Laurent Gbagbo, alors patron de la Côte d’Ivoire.

A l’en croire : « Après Dionne II, le pétrole sénégalais sera géré à trois  par  le Président Sall, le Premier ministre Dionne et le Ministre Kane ». Et de prendre dans le désordre les initiales de leurs noms Dionne, Sall et Kane pour DSK, avant de déclarer ceci : « Le DSK du pétrole sénégalais au moment où le DSK de la France propose ses services au gouvernement. En tout cas, nous souhaitons au pétrole Sénégalais qui a commencé par le scandale de Petrotim-Timis Corporation, un bien meilleur avenir que la carrière  politique de DSK en France qui a fini dans un scandale ! »

Avec le nouveau ministre de l’Intérieur, dit Diallo, le message de Macky Sall à l’opposition est clair : «  Je gagne ou  je gagne ».

Et de poursuivre : « Le nouveau ministre a toujours montré que les lois de la  République  ne sont pas importantes pour lui. Par exemple, en 2012 sous la Primature de Abdoul Mbaye, il a signé un faux rapport de présentation du décret concernant  l’affaire Petrotim. Venant de la Société civile, soutenu par Bennoo Siggil Senegaal en 2009 à Linguère, il s’est rallié au projet du Président de l’APR, Macky Sall visant à dominer les populations sénégalaises et à instaurer une dictature familiale Faye-Sall. Il fera ce que son nouveau Maître lui demandera de faire ».

 

 

Laisser une réponse