Accueil Sports Football Préparation pour la CAN 2019 : «Il est important de gérer la...

Préparation pour la CAN 2019 : «Il est important de gérer la fatigue mentale », selon M. Mar

371
0
PARTAGER
Mar
Mar

Après une saison pleine en club, les joueurs africains vont démarrer la Coupe d’Afrique des Nations (Can) en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019. Une nouveauté qui nécessite un certain nombre d’ajustements, selon le Directeur technique national (DTN), Mayacine Mar.

Avec au moins une cinquantaine de matches dans les jambes, les joueurs sélectionnés pour participer à la Can n’auront pas droit à leurs vacances habituelles. Pour la première fois, la Coupe d’Afrique des Nations va débuter au mois de juin, et non au même moment que les championnats européens comme à l’accoutumée. Un chamboulement qu’il est important de gérer pour réussir sa compétition. Selon le Directeur technique national, Mayacine Mar, même si la fatigue physique est importante, elle n’est pas difficile à gérer. «Pour l’aspect physique, nous avons des professionnels qui peuvent remettre les joueurs en forme très rapidement. Mais il y a la préparation mentale. Certains peuvent avoir connu des succès, d’autres des déceptions, d’autres l’esprit en vacances…C’est donc important de tous les concerner. La fatigue mentale est beaucoup plus compliquée à gérer contrairement à la fatigue physique », a-t-il analysé.

Par ailleurs, pour la première fois, la Can se disputera avec 24 équipes. Ce qui ne devrait pas engendrer d’impacts sur la préparation. Le DTN assure que rien ne change par rapport aux précédentes préparations. « C’est la même chose. C’est une compétition comme les autres même si le nombre d’équipes est plus important », a-t-il dit.

Après la publication de la liste des sélectionnés par Aliou Cissé le 31 Mai, les Lions vont entrer en regroupement en Espagne le 4 juin, avant d’atterrir en Egypte un peu plus de deux semaines plus tard. L’équipe nationale du Sénégal va d’abord affronter le Nigéria en match amical le 16 juin, avant de s’installer dans la ville du Caire et à l’hôtel Tiba Rose, leur camp de base pour le premier tour. (Le Soleil)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here