Accueil Politique Partis politiques, Ongs, associations… : Aly Ngouille Ndiaye promet de mettre de l’Ordre

Partis politiques, Ongs, associations… : Aly Ngouille Ndiaye promet de mettre de l’Ordre

452
0
PARTAGER
Aly Ngouille Ndiaye et Y en a marre
Aly Ngouille Ndiaye et Y en a marre

Ferloo.com- Face aux députés, hier pour défendre le budget 2019 de son département, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique est revenu sur son attrait d’agrément à l’Organisation non gouvernementale Lead Africa. Il a révélé des statistiques sur les formations politiques, les associations, les organisations non gouvernementales…

Lead Africa n’est pas une organisation non gouvernementale mais une association étrangère de droit sénégalais. Elle n’a pas droit à financer une Ong comme Y’en a marre », a, d’emblée, clarifié le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Aly Ngouille Ndiaye.

Selon le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye face aux députés, le Sénégal compte 301 partis politiques et certains sont en attente d’avoir leur récépissé, 1900 associations et 574 organisations non gouvernementales (Ongs) dont 123 seulement présentent le bilan de leurs activités et leurs états financiers et 65 d’entre elles ne sont par répertoriées au niveau du Ministère de l’Intérieur. Avant de révéler qu’en 2011, le mouvement « Y’en a marre » n’avait même pas le statut d’association. C’est le 10 juin 2013 qu’il a obtenu le statut d’association.

« Comme toutes les associations, le mouvement Y’en a marre devrait vivre des collectes de fonds à travers les cotisations des membres et non d’un financement extérieur, selon la loi. « Tant que je serai là, on mettra de l’ordre », a-t-il  clarifié avant de promettre de mettre de l’ordre dans le secteur.

Revenant sur le processus électoral, Aly Ngouille Ndiaye s’est voulu clair face aux députés de l’opposition qui récusent son autorité d’organisatrice des élections puisque partisan : « Jusqu’au jour d’aujourd’hui, c’est moi qui vais organiser les élections, car c’est le décret que j’ai signé avec le président Macky Sall ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici