Accueil Actualité Economie Oxfam : bâtir des économies davantage centrées sur l’humain et promouvoir une...

Oxfam : bâtir des économies davantage centrées sur l’humain et promouvoir une plus grande égalité des chances

37
0
PARTAGER
2601 53824 oxfam batir des economies davantage centrees sur lhumain et promouvoir une plus grande egalite des chances L
2601 53824 oxfam batir des economies davantage centrees sur lhumain et promouvoir une plus grande egalite des chances L

Dans une étude publiée en Janvier 2018 et intitulé “Partager la richesse avec celles ou ceux qui la créent”, Oxfam dans un appel à l’action contre les inégalités, confronte l’extrême richesse croissante d’une élite à la situation de celles et ceux qui travaillent, mais vivent dans la pauvreté. Il explore les raisons de ces écarts et formule des recommandations pour les corriger.

La publication commence par nous faire découvrir l’étendue de la richesse d’une minorité d’individus. Elle nous apprend que les milliardaires, loin d’être les fruits du talent, du travail acharné et de l’innovation, sont le plus souvent les produits d’un héritage, d’un monopole ou d’une connivence avec les gouvernements qui, par inaction et complicité, contribuent à concentrer la croissance économique mondiale entre les mains de cette poignée de fortunés.

Le rapport met ensuite en évidence la faiblesse des pauvres. Il ressort que 50% de la population mondiale est démunie et qu’entre 1980 et 2016, elle ne s’est partagée que 13% des revenus de la planète. Cela se justifie par la précarité des emplois mais surtout des bas salaires qui donnent un caractère esclavagiste au marché actuel du travail.

En effet, malgré l’ampleur de la croissance économique dans la plupart des pays ces dernières décennies, tandis que la valeur de ce que produit la main-d’œuvre augmente de façon considérable, les salaires comme les conditions de travail, n’ont pas évolué en conséquence. La structure actuelle de l’économie est la cause principale de cette situation car elle renforce le pouvoir de négociation des élites tout en amenuisant celui de ceux qui sont en bas de l’échelle, avec un impact encore plus difficile pour les femmes.

Pour y remédier, Oxfam recommande en général aux Etats et aux institutions internationales d’une part, de reconnaître l’impact négatif du modèle économique néolibéral ordinaire utilisé actuellement sur les populations pauvres du monde. D’autre part, de s’employer à bâtir des économies davantage centrées sur l’humain et ayant pour principal objectif de promouvoir une plus grande égalité.

Agence Ecofin

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here