Accueil Actualité Politique Ousmane Sonko : “Une fois au pouvoir, les hommes politiques font du triomphalisme”

Ousmane Sonko : “Une fois au pouvoir, les hommes politiques font du triomphalisme”

86
0
PARTAGER
Ousmane Sonko 696x393
Ousmane Sonko 696x393

Ferloo.com-La sortie du Premier ministre Mouhamed Boun Abdallah Dionne après la répression policière des opposants vendredi dernier a fait sourire Ousmane Sonko qui, sur les antennes de la RFM, a exprimé toute sa gêne à cette manie des hommes politiques enclins à la répression une fois au pouvoir.

« Il ya un problème au Sénégal. Les hommes politiques, une fois au pouvoir sont enclins à la répression en oubliant que nous sommes dans un pays où la liberté d’expression est garantie par la constitution”, fait remarquer le leader de PASTEF, Ousmane Sonko.

Selon Ousmane Sonko, contrairement à ce qu’on veut faire croire que 98% des manifestations sont autorisées mais les interdictions ne concernent que les manifestations politiques et non des manifestations religieuses et syndicales.

“C’est pourquoi quand j’entends le Premier ministre Dionne parler sur ce sujet, j’ai envie de rire. Il ya des hommes politiques, une fois au pouvoir font du triomphalisme parce qu’ils savent qu’ils sont avec les forces de police”, soutient-il.

Et Ousmane Sonko de s’indigner de l’attitude de la police qui violé un sanctuaire (une école élémentaire). “Quelqu’un qui entre dans un sanctuaire n’est plus dans une manifestation car il n’a plus les moyens de faire de la casse ou de troubler l’ordre public”, souligne-t-il.

A propos de sa candidature à la prochaine élection présidentielle, Ousmane Sonko estime que “c’est trop tôt de le dire.  Pourtant le moment, je ne peux faire que des intentions car on n’est pas venu en politique pour faire de la figuration. On a une vision, un désir ardent, un programme à proposer aux Sénégalais”.

Et de poursuivre : “une candidature doit être sérieuse. Pour cela, elle (une candidature) se travaille, elle se communique. C’est tout un appareil… Une élection présidentielle se gagne à 11 mois en sillonnant le pays pour communiquer avec les Sénégalais. Peut-être dans 3 ou 4 mois nous allons nous prononcer sur ma candidature à la présidentielle”. Ousmane Sonko s’empresse d’ajouter : “la présidentielle, c’est le rendez-vous d’un homme avec son peuple et d’homme avec son peuple”.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here