Home Actualité Contributions Oblongue lettre ouverte : Relecture introspective du discours de Monsieur Macky Sall,...

Oblongue lettre ouverte : Relecture introspective du discours de Monsieur Macky Sall, Président de la République.

270
0
SHARE
Serigne Saliou Fall
Serigne Saliou Fall

Base de référence : Journal DakarTimes Numéro 508 du mercredi 9 janvier 2019,  Page 5 : Extrait du discours de la  rentrée solennelle des cours et tribunaux/Loi sur les données personnelles : Macky Sall dénonce les « atteintes à la vie privée dans l’espace médiatique et les réseaux sociaux ».

Journal 24 heures du Mercredi 9 janvier 2019 Numéro 537 Page 3 : « Le chef de l’état a présidé hier mardi 08 janvier à Dakar la rentrée solennelle des cours et tribunaux 2019 dont le discours d’usage portait sur les données a caractère personnel».

Source d’inspiration de la lettre : « « Ceux qui écoutent le discours, et en suivent le meilleur. Ce sont ceux-là que Dieu a bien guidés et ce sont ceux-là les gens doués d’intelligence». Extrait du Saint Coran, Sourate 39 (Les Groupes Homogènes), Verset 18.

Ampliation : A qui de droit.

Tome 1 : Point de vue suite à une table ronde élargie au sujet dudit discours.

Monsieur le Président de la République,

L’opportunité de votre vision théorique au  sujet des questions et réponses auxquelles s’adresse la pertinence de la  protection des données à caractère personnel est de haute dimension internationale. Votre  discours captivant, est aussi à la fois cohérent et  adhérent. Il a été écouté, analysé et interprété par différentes catégories sociales et professionnelles.                          En même temps, Vous vous êtes brillamment réinséré à une tradition républicaine.                             La Rentrée des Cours et Tribunaux est bâtie autour d’un idéal : être au service du Peuple.                 

1.1. Teneur de l’extrait du discours :

Le discours est un moment de l’action, exprimant des états psychologiques, socioculturels, et politico-économiques. Le Président de la République investi de la confiance du Peuple a décliné sa clairvoyance sur la quintessence du thème de ce jour solennel. Convenons en, Les retombées circonscrivent le développement économique et social de notre pays. Le peuple dans la quasi-totalité de toutes ses franges intellectuelles a apporté des réflexions, avis, interrogations ; qui pour donner des points de vue, qui pour une analyse approfondie du contenu. D’autres se sont appesantis sur l’application à date, les prospectives et orientations.

 Les extraits du discours sont à plus d’un titre, fort d’intérêt. Il suffit de peser les réactions relayées par la presse pour se faire une idée exacte du large degré de réceptivité dudit discours.                                  

Monsieur le Président de la République,

Votre discours a déclenché une vague de réactions à tonalité soit émotionnelles, soit rationnelles. Les parties prenantes de tout bord pour la plupart, ont retenu que les points forts et saillants  du discours doivent faire l’objet d’une relecture introspective et partage. L’appropriation est opportune ; l’application du contenu propice. Cette étape, de l’avis des Managers, observateurs et experts en analyse de déclaration solennelle, est un pré requis pour une restitution, voire une intériorisation des tenants et aboutissants.                                            Les enjeux de la protection des données à caractère personnelles sont inclusifs et à haute valeur ajoutée, parce qu’étant  d’actualité.

Au demeurant, la vision prospective que reflètent les extraits du discours en question, apportent des appréciations objectives et consistantes pour le Sénégal. Lesquelles données capitales portent particulièrement sur la nature des champs à couvrir pour l’émergence du Sénégal. Les termes du discours sont consistants et fermes. Il y a donc bien là, des raisons valables d’en tirer le meilleur profit ; partant d’une appropriation convenable au niveau général. En ligne de mire, le peuple les partenaires au développement, acteurs et bénéficiaires de la protection des données à caractère personnelles.

1.2. Portée de l’extrait du discours :

La préoccupation majeure relevée dans le discours est de veiller à la protection de la vie privée .Votre constat est « que l’espace médiatique sénégalais et les réseaux sociaux ont créé  des atteintes à la vie privée des personnes ». Ces manquements ou fautes du passé, ne sont plus à reconduire. Au contraire, il faut s’ajuster avec les nouvelles directives, les  retrouvailles consensuelles dans tous les niveaux organisationnels et terrains d’application pratique de la loi sur la protection des données à caractère personnel. Cette option de bonne gouvernance constitue sans nul doute la recommandation opportune en vue de relever les défis. Des aptitudes et outils exprimant une capacité et un savoir faire de style nouveau seront les mesures d’accompagnement.

Monsieur le Président de la République,

L’appropriation de quelconque discours visant le bien être social d’une cible, exige un préalable. Ce pré-requis passe par la compréhension des tenants et aboutissants du contenu Dans ce cas précis, il s’agit de l’envergure de la protection des données à caractère personnelles. Il sera opportun d’envelopper le rôle et place des parties prenantes. C’est suite, à ce stade de mise à niveau du pan de ce discours, que les retombées seront cernées, intériorisées, appropriées pour une cueillette efficace et  utilisation efficiente des effets escomptés.

Monsieur le Président de la République,

Votre discours, malgré son originalité et sa solennité, n’échappe guère à cette règle de bonne gouvernance acceptée par toutes les Ecoles de Management. Il est clairement nécessaire et juste d’entrevoir le  management à visage humain  de l’englobé de la protection des données à caractère personnelle, thème central dudit  discours.

Monsieur le Président de la République,

Cette attitude doit  refléter le bon comportement, l’éthique, le civisme, le bon choix d’hommes qualifiés et aptes à la tâche. La dite position centrale doit soutenir la vision rectiligne du thème central relatif à votre discours. Le peuple du Sénégal, au delà des divergences politiques, idéologiques, religieuses doit s’arc bouter pour  l’envol de cette nouvelle donne cadrant les Droits Humains. La relecture introspective du  discours  prononcé en perspective de la cueillette des lueurs issues, de la protection des données à caractère personne est pédagogique .Les contours demeurent d’ordre républicain, d’approche démocratique et de valeur constitutionnelle.               

Monsieur le Président de la République,

Au demeurant, ce qui donne succès à un théme de discours solennel, c’est le talent de ceux qui le portent en exercice». Tel doigté est le défi managérial majeur du corps constitutif du théme, prononcé devant un parterre de magistrats avertis du sujet.

Convenons en, les attentes dans la traduction du thème que vous avez abordé avec brio, demeurent de nouveaux terrains d’investissements économiques « NTIC » annoncés par la communauté internationale. Les fruits escomptés  à cette fin, demandent un sobre management, hors des sentiers battus. 

Monsieur le Président de la République,

Quelles que soient l’originalité, la profondeur et la pertinence de votre discours, il ne servira pas à grand chose tant qu’il n’est pas incarné par des hommes qui le traduisent en actes. Dans cette optique, il est opportun de  poser des mouvements fédérateurs autour de la protection des données à caractère personnel, de dessiner les voies managériales directes de suivi et de revalorisation. Il est tout simplement question de bien vouloir, cueillir les fruits escomptés de ce  discours historique, suite à une juste appropriation et restitution. Ce serait un pas décisif vers cette  bonne direction de rupture attendue.

Monsieur le Président de la République,

Le Sénégal est un pays en quête d’un nouveau type de gouvernance politique porteur.   Pour ce faire, notre pays mise sur des atouts essentiels: un fort potentiel en ressources humaines, des richesses naturelles encore faiblement valorisées, une stabilité politique et sociale réelle et une démocratie d’une qualité reconnue, des institutions crédibles, un positionnement géographique stratégique. La protection des données à caractère personnelles dont vous n’avez pas manquée de bien développer dans votre discours  y trouve un terreau pratique de fertilisation sans commune mesure positif et revalorisant.

NB .A suivre : Deux  contre poids de la teneur et portée du discours

Serigne Saliou Fall

Président du mouvement sociopolitique dénommé :

Convergence Citoyenne de Républicain  pour la Démocratie –

le Développement Durable  la Paix au Sénégal (2CR3DPS).

Email : ssfallconsultant@gmail.com.

Tel : 77 430 59 47.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here