Accueil Actualité Culture Musique : Le Deliya de Thioukel SAM, le Rock n roller Haalpulaar

Musique : Le Deliya de Thioukel SAM, le Rock n roller Haalpulaar

917
0
PARTAGER
Thioukel Sam
Thioukel Sam
“Pendant l’été, Thioukel  venait à Danthiady, dans les années 60, et il habitait chez Sara Boubou CAMARA. Lors des veillées, la nuit, autour du feu de bois, il n’y avait pas encore d’électricité, Thioukel assurait le spectacle. Drôle et talentueux, Thioukel était bien un artiste hors norme, comme il n’en existe plus”, témoigne dans sa page facebook, M. Amadou Bal Ba, un grand intellectuel, juriste, ancien Assitant à la Faculté de Droit de l’UCAD, actuellement DRH en France. Partageons ses souvenirs…
https://www.youtube.com/watch?v=PtosykN_sd0&feature=emb_logo
https://www.youtube.com/watch?v=JPcYoMzb4ps
“Témoin d’un monde révolu, C’est là où j’ai vu Thioukel chanter “Délia”, ce personnage de la culture peule qu’est une fille, ayant perdu sa mère, maltraitée par sa marraine, et qui rêve de ce monde d’antan, où sa mère était vivante.
https://www.youtube.com/watch?v=WquIqKnt2Vk
Audacieux et bousculant ces conventions sociales aristocratiques, féodales et musulmanes de la société conservatrice des Peuls, Thioukel fait des allusions grivoises, vers la fin de cette chanson. En effet, dans son “Leli Sara Innaamaa”, Thioukel fait dire, à une jeune fille chaste,  venant de se faire déflorer que quelque chose est entrée dans “son champ”, et fait allusion au sexe de son amoureux qui est “long comme un chameau et large comme un édifice”. Thioukel emploie des métaphores saisissantes, au service de son art, sans se faire censurer.
La qualité du son est médiocre, mais on entend de façon distinguible la voix de cet artiste, particulièrement doué et loin des vecteurs de la société actuelle du business. C’est le talent à l’état brut.
Enjoy it”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here