Accueil International Afrique Mort de deux jeunes: la version des autorités guinéennes

Mort de deux jeunes: la version des autorités guinéennes

1819
0
PARTAGER

Le 7 novembre, deux jeunes Guinéens étaient tués devant leur concession dans le quartier de Wanidara, en banlieue de Conakry. Selon les témoignages  recueillis par notre correspondant sur place, les proches des victimes imputent le drame à des « militaires portant des bérets rouges ». La diffusion de ce reportage a entraîné l’annulation de l’accréditation de notre confrère par la HAC, la Haute autorité de la communication, après une plainte du ministère de la Défense. Mouctar Bah a tenté, dès le lendemain, de joindre les autorités civiles et militaires pour obtenir leurs commentaires sur ces témoignages, sans succès. La HAC a demandé que la parole soit donnée au ministère de la Défense.

L’information selon laquelle l’armée guinéenne a tué des citoyens en banlieue de Conakry est totalement fausse, infondée. Il n’y a aucune preuve qui prouve que l’armée guinéenne a tué deux citoyens dans ce quartier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here