Accueil Actualité Société Mobilisation au plus haut niveau à l’UNESCO pour relever le défi de...

Mobilisation au plus haut niveau à l’UNESCO pour relever le défi de l’accès à l’eau

315
0
PARTAGER
audrey azoulay 696x360
audrey azoulay 696x360

Ouverture de la première Conférence internationale de l’UNESCO sur l’eau, le 13 mai à 9h30, par Audrey Azoulay en présence d’une quarantaine de ministres

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État de la transition écologique et solidaire de la France, ouvriront la première conférence internationale de l’UNESCO sur l’eau lundi 13 mai à 9h30 au siège de l’UNESCO. Cette Conférence réunira pendant deux jours des ministres issus d’une quarantaine de pays, des experts, des chercheurs, des représentants de la société civile, du secteur privé et d’organisations internationales.

Parce que « L’accès à l’eau n’est pas uniquement une affaire de développement. C’est surtout un droit fondamental et un instrument de paix et de sécurité dans le monde », comme le rappelle la Directrice générale, il est indispensable de porter une approche transversale impliquant tous les secteurs de la société. Cette conférence aura pour objectif de présenter des solutions innovantes aux problèmes liés à la gouvernance et à la gestion de cette ressource fragile. Le rôle que joue l’eau en matière de coopération internationale sera au cœur des thématiques abordées.

S’appuyant sur l’expérience de l’UNESCO dans le domaine des sciences, de la culture, de l’éducation et de la communication, la conférence s’articulera autour d’un panel de haut-niveau sur l’eau, d’une session sur les liens entre l’énergie et l’eau en Afrique et de panels thématiques qui aborderont des sujets aussi divers que l’eau et l’innovation technologique, l’éthique de l’eau, l’eau et le patrimoine ou encore l’eau et le genre.

Lors de la session plénière finale, la Princesse Sumaya de Jordanie, Envoyée spéciale de l’UNESCO pour la science et la paix, présentera des intentions de l’Organisation pour ancrer un changement de paradigme : l’eau est la force motrice de la paix et du développement durable.

Depuis plus de 40 ans, le Programme hydrologique international (PHI) de l’UNESCO  est le seul programme intergouvernemental des Nations Unies entièrement consacré à la gestion des ressources en eau et au renforcement des capacités dans ce domaine crucial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here