Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall : La commission ad hoc en...

Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall : La commission ad hoc en réunion cet après-midi

54
0
PARTAGER
assemblee khalifa
assemblee khalifa

Ferloo.com- Les  11 membres de la Commission ad hoc que sont Aymérou Gning, Seydou Diouf, Cheikh Seck, Pape Birame Touré, Ndeye Lucie Cissé, Awa Gueye, Dié Mandiaye Ba et Ndeye Diémé Ba (Bby), Me Madické Niang et Mamadou Diop Decroix (Liberté a démocratie) et Détjié Fall (non-inscrit) se réuniront cet après-midi pour l’installation de son bureau.

Ledit bureau pourra-t-il faire son travail comme il se doit ? En tout cas, invité de l’émission du Sud Fm « Objection », le  député non-inscrit de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (Mts), Cheikh Bamba Dieye alerte sur les difficultés que doit rencontrer la commission ad hoc de l’Assemblée nationale pour lever l’immunité parlementaire de quelqu’un qui est déjà en prison.

Le Secrétaire général du Fsd/Bj se veut catégorique et informe que le député maire de Dakar, Khalifa Sall n’acceptera pas de recevoir en prison ladite commission pour son audition. Pour parer à cette éventualité, il a invité les 11 membres de cette entité à renvoyer la question au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse afin que la commission des lois prenne une résolution pour libérer Khalifa Sall, avant de poursuivre son travail…

La deuxième possibilité qui s’offre à la commission ad hoc est, selon le Secrétaire général du Fsd/Bj, de décider d’entendre Khalifa Sall au niveau de l’Assemblée nationale. Sur ce point, il pense que c’est une «monstruosité» que ladite commission veuille attendre «confortablement» à l’Assemblée nationale et demande à l’administration pénitentiaire de «menotter Khalifa Sall et de le drainer jusqu’à l’Assemblée nationale». Ce qui serait, à son avis, « un reniement des droits » du député-maire.

Laisser une réponse