Législatives 2017 : L’Union citoyenne Bunt-bi inquiète pour le littoral

Législatives 2017 : L’Union citoyenne Bunt-bi inquiète pour le littoral

73
0
PARTAGER
Woré Sarr
Woré Sarr

La situation du littoral sénégalais inquiète beaucoup l’Union Citoyenne Bunt-Bi qui a décidé de lui consacrer sa journée de campagne de ce samedi 15 juillet. Woré Gana Seck et ses camarades comptent, ainsi, faire le tour du littoral,  de Dakar à Rufisque, en passant par Bargny. Et vont tenir des activités jusqu’à Foundiougne, dans la zone des îles du Saloum pour sensibiliser et attirer l’attention sur le fait que leur parti politique, une fois à l’Assemblée nationale, prendra en compte les préoccupations des habitants du littoral.

«Toutes nos côtes sont menacées. Il y a une érosion marine qui est effrayante, une salinisation des terres qui est due à l’avancée de la mer sur les terres, dans les zones côtières, qui doit attirer l’attention des autorités étatiques», signale Awa Faly Ba, qui occupe la 2ème position sur la liste nationale dudit parti. Qui déplore le que le Sénégal ait pris des engagements lors des rencontres sur le climat, notamment à Paris, mais jusqu’ici, ne les matérialise pas.

«Le littoral sénégalais est un des éléments majeurs de notre attraction en termes de tourisme. Et tout le monde sait que depuis quelques années, le tourisme sénégalais est dans un état de déliquescence extraordinaire», a-t-elle lancé.

Mme Bâ n’a pas manqué de s’insurger contre la construction de la centrale à charbon de Sendou (Bargny), qui selon elle, n’a pas sa raison d’être. «Aujourd’hui, à ce millénaire, comment peut-on se permettre encore d’implanter des centrales à charbon, au lieu de se tourner vers les énergies renouvelables ?», s’interroge-t-elle.

Par Cheikhou AIDARA/ Seneweb.com

Laisser une réponse