Le photographe contre lequel Emmanuel Macron a porté plainte témoigne : « J’ai...

Le photographe contre lequel Emmanuel Macron a porté plainte témoigne : « J’ai été traité comme un criminel »

39
0
PARTAGER
macron et mme
macron et mme

Le Président de la République a porté plainte contre un photographe de presse a annoncé l’Elysée ce 15 août. Le photographe incriminé a témoigné auprès de VSD et dénonce des manières « illégales ». 

Les vacances à Marseille d’Emmanuel et Brigitte Macron prennent une tournure très désagréable. En effet, le Président de la République a décidé de porter plainte contre un photographe de presse pour « harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée. » Le photographe en question s’est confié auprès de nos confrères de VSD et a dénoncé des méthodes d’intimidation des forces de l’ordre.

Le photographe s’est adressé à l’officier de sécurité en poste pour prendre une photo du couple et se fait très mal recevoir : « Il m’envoie aussitôt bouler et me lance : « Moi, je vous dis pas bonjour. Je ne supporte pas ce que vous faites. J’aime pas votre métier… J’ai rien à vous dire. Y aura pas de photos de toute façon. Maintenant c’est comme ça. Il va falloir vous y habituer. On n’est plus sous les présidences précédentes. Vous allez vite vous en rendre compte…. » Il insiste, et le policier perd son calme : « Je vais vous faire coffrer pour 48 heures. »

« J’ai été traité comme un criminel »

Le photographe a été placé en garde à vue quelques heures et raconte : « Ils ont fouillé tout mon matériel, mes sacs. J’ai dû retirer mes lacets de chaussure, ma montre… J’ai été traité comme un criminel. » L’officier demandera ensuite à voir ce qu’il y a sur ses cartes mémoire : « C’est totalement illégal. On peut se douter sur ce qu’il y a dans les ordinateurs de journalistes. Ils m’ont fait comprendre que si je ne coopérais pas, je devrais attendre demain (…)

Lire la suite sur Closermag.fr

 

Laisser une réponse