Accueil International Afrique Le général Gilbert Diendéré nie le coup d’Etat de 2015

Le général Gilbert Diendéré nie le coup d’Etat de 2015

23
0
PARTAGER
Djendéré
Djendéré

Lors de sa première comparution lundi, le général Diendéré a nié être la tête pensante de la tentative de coup d’Etat de 2015 au Burkina Faso.

Le général Diendéré est jugé depuis février pour tentative de coup d’Etat contre le régime de transition qui a pris le pouvoir après que Compaoré a été chassé du pouvoir par un soulèvement populaire.

“Je n’ai ni ordonné, ni planifié, ni organisé, ni exécuté ce que certaines personnes appellent un coup d’État le 16 septembre 2015”, a déclaré Gilbert Diendéré face au tribunal militaire dans la capitale Ouagadougou.

La tentative de coup d’Etat a fait 14 morts et 270 blessés.

Diendéré est accusé de trahison, de meurtre et d’attente à la sécurité de l’État.

Le général Diendere était auparavant à la tête du Régiment de sécurité présidentielle, la garde républicaine, un régiment d’élite fidèle l’ancien président Blaise Compaoré.

Ce dernier avait été évincé du pouvoir lors d’un soulèvement populaire en 2014, après avoir dirigé le pays pendant 27 ans.

Blaise Compaoré avait pris le pouvoir lors d’un coup d’Etat qui a coûté la vie au capitaine Thomas Sankara. (Avec Bbc.com)

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here