Accueil Actualité Economie La croissance économique en Afrique subsaharienne va rebondir à 3,2% en 2018...

La croissance économique en Afrique subsaharienne va rebondir à 3,2% en 2018 selon la Banque mondiale

90
0
PARTAGER
diagrammes de croissance économique de la flèche rouge â3 17564234
diagrammes de croissance économique de la flèche rouge â3 17564234

L’Afrique subsaharienne va connaître une accélération de sa croissance en 2018 et 2019 selon le Rapport sur les perspectives économiques mondiales publié ce 9 janvier par la Banque mondiale. Après un repli de 1,3% en 2016 et une hausse de 2,4% l’année dernière, la croissance dans la région devrait progresser de 3,2% en 2018 puis de 3,5% en 2019 selon le rapport.

La région va bénéficier du renforcement de sa demande domestique et surtout du raffermissement des prix des produits de base consécutif à la reprise de la croissance au niveau mondial prévue pour s’établir à 3,1%.

Les trois principales économies subsahariennes vont soutenir cette tendance. L’Afrique du Sud devrait enregistrer une hausse de son PIB de 1,1% (contre 0,8% en 2017), l’économie nigériane va croître de 2,5% (1% en 2017) et l’Angola devrait atteindre 1,6% de croissance (1,2% en 2017).

Toutefois, si ces prévisions optimistes s’appuient sur « une activité plus soutenue que prévue aux États-Unis et dans la zone euro » du fait de l’impact attendu sur les exportations des économies subsahariennes, « un brusque ralentissement économique en Chine risquerait d’avoir des répercussions défavorables sur la région en raison de prix des produits de base inférieurs aux prévisions » tempère la Banque mondiale.

De même, « un recours excessif à l’emprunt extérieur », un « durcissement » des conditions de financement à l’échelle mondiale et les incertitudes politiques dans certains pays sont présentés comme des facteurs susceptibles de remettre en cause ces perspectives.

Le top 10 de la croissance

L’Afrique de l’ouest va concentrer les principales performances dans la région. La croissance est attendue à 8,3% au Ghana et 8,2% en Éthiopie. En Côte d’Ivoire la croissance devrait ralentir à 7,2% et se maintenir à 6,9% au Sénégal et 6,8%, en Tanzanie. Suivent ensuite la Sierra Leone (6,3%), le Bénin et le Burkina Faso (6%), le Rwanda (5,9%) et la Guinée (5,8%).

Financialafrik

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here