Accueil Actualité Santé La CMU dément le président du MIRS et parle d’une volonté manifeste...

La CMU dément le président du MIRS et parle d’une volonté manifeste de nuire

241
0
PARTAGER
abdoulaye Diouf Sarr et Mansour faye
abdoulaye Diouf Sarr et Mansour faye

«Le Mouvement des Insuffisants Rénaux du Sénégal (MIRS) par la voix de son Président a fait une sortie dans les médias, pour accuser deux Ministres de la République de détournement d’une somme de 4 milliards de Francs CFA, dans le cadre de la prise en charge de la dialyse au Sénégal. Il a nommément cité Messieurs Abdoulaye Diouf SARR, Ministre de la Santé et de l’Action sociale et Mansour FAYE, Ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, disant que l’argent a disparu entre les deux. Ces accusations, outre le fait qu’elles soient très graves, traduisent une volonté manifeste de nuire aux deux ministres cités et de ternir leur image.

D’abord, parce que l’accusateur se contredit en estimant que ce problème date de 2011, donc antérieure à l’arrivée de ces deux Ministres ciblés, ensuite il fait allusion à une famille, qui serait à la tête du marché des kits et dont il se garde soigneusement de citer les noms. En tout état de cause, l’Agence Nationale de la Couverture Maladie Universelle, qui est sous la tutelle du ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale ne s’occupe pas de la procédure de passation du marché des kits. La Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) lance l’appel d’offres et attribue le marché au soumissionnaire choisi. A charge pour l’Agence Nationale de la CMU de payer les factures issues des séances d’hémodialyse, destinées aux malades pour qui, la prise en charge est gratuite.

A ce titre, 3 milliards 169 millions 506 milles 818 ont été payés par l’Agence de la Couverture Maladie Universelle durant l’année 2019, pour le compte de la dialyse, dont 2 milliards 773 millions 616 milles 818 Francs à la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA). Le reste est payé aux structures de santé, qui dispensent les séances de dialyse aux malades. Maintenant, dire qu’il y’a 4 milliards de Francs CFA qui disparaissent entre les deux Ministres et qu’il n’y a pas eu de passation de services, c’est faire des affirmations infondées, gratuites et c’est méconnaitre totalement le mode de fonctionnement d’un Etat. L’Agence Nationale de la CMU reste ouverte, tout comme son Ministre de tutelle, à rencontrer tous les acteurs de la dialyse afin de trouver des solutions à la prise en charge de la dialyse au Sénégal

COMMUNIQUE DE PRESSE Le Mouvement des Insuffisants Rénaux du Sénégal (MIRS) par la voix de son Président a fait une sortie dans les médias, pour accuser deux Ministres de la République de détournement d’une somme de 4 milliards de Francs CFA, dans le cadre de la prise en charge de la dialyse au Sénégal. Il a nommément cité Messieurs Abdoulaye Diouf SARR, Ministre de la Santé et de l’Action sociale et Mansour FAYE, Ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, disant que l’argent a disparu entre les deux. Ces accusations, outre le fait qu’elles soient très graves, traduisent une volonté manifeste de nuire aux deux ministres cités et de ternir leur image. D’abord, parce que l’accusateur se contredit en estimant que ce problème date de 2011, donc antérieure à l’arrivée de ces deux Ministres ciblés, ensuite il fait allusion à une famille, qui serait à la tête du marché des kits et dont il se garde soigneusement de citer les noms. En tout état de cause, l’Agence Nationale de la Couverture Maladie Universelle, qui est sous la tutelle du ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale ne s’occupe pas de la procédure de passation du marché des kits. La Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) lance l’appel d’offres et attribue le marché au soumissionnaire choisi. A charge pour l’Agence Nationale de la CMU de payer les factures issues des séances d’hémodialyse, destinées aux malades pour qui, la prise en charge est gratuite. A ce titre, 3 milliards 169 millions 506 milles 818 ont été payés par l’Agence de la Couverture Maladie Universelle durant l’année 2019, pour le compte de la dialyse, dont 2 milliards 773 millions 616 milles 818 Francs à la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA). Le reste est payé aux structures de santé, qui dispensent les séances de dialyse aux malades. Maintenant, dire qu’il y’a 4 milliards de Francs CFA qui disparaissent entre les deux Ministres et qu’il n’y a pas eu de passation de services, c’est faire des affirmations infondées, gratuites et c’est méconnaitre totalement le mode de fonctionnement d’un Etat. L’Agence Nationale de la CMU reste ouverte, tout comme son Ministre de tutelle, à rencontrer tous les acteurs de la dialyse afin de trouver des solutions à la prise en charge de la dialyse au Sénégal».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here