Accueil Economie La BAD organise un atelier de dissémination de sa Politique sur les...

La BAD organise un atelier de dissémination de sa Politique sur les opérations non souveraines.

486
0
PARTAGER
ABIDJAN bad golfe
ABIDJAN bad golfe

Département de la stratégie et des politiques opérationnelles (SNSP) et le Département des opérations non souveraines et de l’appui au secteur privé (PINS) de la Banque africaine de développement organise un atelier de dissémination de la Politique sur les opérations non souveraines de la Banque africaine de développement. Ce sera lundi 13 janvier 2020 à l’auditorium Babacar Ndiaye, au siège de la Banque africaine de développement.

La Politique sur les opérations non souveraines, approuvée par le Conseil d’administration du Groupe de la Banque en 2018, fournit le cadre général à travers lequel l’institution, par le biais de son guichet de prêts au secteur privé, octroie des financements et des investissements sans garanties souveraines et à des conditions non concessionnelles, aux entités privées et publiques, qui remplissent des critères d’éligibilités spécifiques.

Avec cet atelier piloté conjointement par le Département de la stratégie et des politiques opérationnelles (SNSP) et le Département des opérations non souveraines et de l’appui au secteur privé (PINS), la Banque souhaite informer ses pays membres régionaux et ses partenaires sur son orientation politique en faveur du développement du secteur privé en Afrique par le biais de ses opérations non souveraines pour la prochaine décennie.

Cette rencontre vise également, d’une part, à approfondir la collaboration avec les partenaires au développement, les gouvernements et le secteur privé et, d’autre part, à établir la mise en relation des experts techniques des opérations non souveraines de la Banque avec les acteurs du secteur privé afin d’établir des partenariats.

L’atelier de dissémination de la Politique sur les opérations non-souveraines s’adresse aux ministères en charge du Commerce, de l’Industrie, des Investissements au secteur privé, ainsi qu’aux organisations de la société civile, aux partenaires du développement, aux médias et personnel de la Banque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici