Accueil Actualité International Khashoggi: un rapport de l’ONU demande l’ouverture d’une enquête contre MBS

Khashoggi: un rapport de l’ONU demande l’ouverture d’une enquête contre MBS

529
0
PARTAGER
Agnès Callamard
Agnès Callamard

La rapporteuse spéciale des Nations unies, Agnès Callamard, a appelé dans un rapport à la poursuite des sanctions imposées par plusieurs pays contre 17 individus pour leur rôle dans ce meurtre en octobre à Istanbul. Elle demande aussi à ce que le prince héritier Mohammed Ben Salman y soit aussi inclus.

Le prince héritier et homme fort du royaume doit faire l’objet d’une enquête pénale internationale. C’est ce que préconise Agnès Callamard, rapporteuse spéciale des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires. Elle ajoute même que les sanctions qui visent déjà 17 personnalités saoudiennes devraient être étendues : « compte tenu des preuves crédibles concernant les responsabilités du prince héritier dans son assassinat, de telles sanctions devraient également inclure le prince héritier et ses biens personnels à l’étranger ».

Elle a enquêté pendant six mois sur l’assassinat du journaliste saoudien. Elle s’est rendue en Turquie, aux États-Unis ainsi dans plusieurs pays d’Europe dont la France. Elle n’a par contre pas pu aller en Arabie saoudite : le royaume a refusé d’ouvrir sa porte à l’équipe d’Agnès Callamard.

Une affaire interne pour les Saoudiens

L’Arabie saoudite considère de son côté que l’assassinat de Jamal Khashoggi est une affaire interne. Un procès est d’ailleurs en cours dans ce pays, car Riyad assure que le journaliste saoudien a été tué lors d’une opération menée sans l’accord du pouvoir saoudien.

Cette thèse est contestée par le rapport rendu public ce mercredi 19 juin. Il préconise aussi au secrétaire général de l’ONU de mener une enquête « approfondie » sur le rôle du prince héritier Mohammed ben Salman et aussi de son conseiller Saoud Al Qahtani (FRI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here