Jean-Baptiste Diouf : « On apprend toujours avec les films… »

Jean-Baptiste Diouf : « On apprend toujours avec les films… »

33
0
PARTAGER
Jean Baptiste Diouf
Jean Baptiste Diouf

Ferloo.com- A l’initiative du cinéaste Moussa Touré, plusieurs dizaines de personnes de Grand Dakar/Sicap Rue 10 ont assisté hier à une projection de film en plein air. C’est en présence du conseiller économique et culturel de l’Union européenne au Sénégal, des représentants de l’Ambassade France au Sénégal, des responsables politiques locaux, des acteurs culturels.

Eric Toledaano, Olivier Nakache et Oumar Sy ont plongé le public de Grand Dakar dans la vie des émigrés en général et des émigrés sénégalais en particulier, dans les pays d’accueil occidentaux avec le film Samba. Il est un émigré en France, sans papiers confronté à des problèmes administratifs et à la recherche au quotidien un emploi temporaire.

« On apprend toujours avec les films. Mais malheureusement, aujourd’hui, il n’y a presque pas de salles de cinéma au Sénégal. A Dakar, par exemples, les gens sont confinés dans les maisons qui sont exiguës», regrette Jean Baptiste Diouf maire de Grand Dakar.

Par ailleurs, il se dit fier de l’initiative de Moussa Touré qui permet aux jeunes d’apprendre certaines réalités du moment. « Nous sommes fiers de nos cinéastes en l’occurrence Moussa Touré et Alain Gomis qui sont tous enfants de Grand Dakar », s’est-il félicité avant de les inviter à former encore les jeunes de la commune de Grand Dakar.

C’est pourquoi, le maire de la commune de Grand Dakar, Jean-Baptiste Diouf s’engager à soutenir et à accompagner le programme de Moussa Touré.

Ce programme consiste aux projections de films africains et européens en plein air dans les quartiers populaires de Dakar et de la banlieue afin de permettre aux jeunes de s’informer sur les problèmes de jeunesse. Cela, en écho du Sommet Afrique/Union européenne qui se tiendra à Abidjan les 29 et le 30 novembre 2017.

Laisser une réponse