Accueil Actualité Société Ipres : Le départ de Mamadou Diagne Sy Mbengue par décision présidentielle fâche la...

Ipres : Le départ de Mamadou Diagne Sy Mbengue par décision présidentielle fâche la Cnts

444
0
PARTAGER
Lamine Fall
Lamine Fall

« Monsieur Mamadou Diagne Sy MBENGUE, Administrateur Civil, est nommé Directeur général de la Société Nationale des Habitations à Loyer Modéré, en remplacement de Monsieur Mamadou KASSE, appelé à d’autres fonctions », cette décision du président de la République Macky Sall à l’issu du Conseil des ministres de ce 2 octobre fait sortir la Confédération nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) de sa réserve puisque la décision présidentielle est en porte à faux avec les textes de l’Institution.

Ainsi par la voix du Secrétaire général adjoint de la Cnts, Lamine Fall, les syndicalistes ont tout, simplement, craché sur le décret, en ce sens que cette décision présidentielle a violé les textes de l’Institution de Prévoyance retraite du Sénégal (IPRES). « L’Ipres est, certes, un bien commun pour l’Etat, les travailleurs, les employeurs et les retraités, mais qui a une autonomie de gestion. Depuis 1990, le Directeur général de l’institution est nommé par le Conseil d’administration et non par un décret président », précise Lamine Fall.

Cette organisation syndicale demande tout simplement au président de la République de revenir sur  cette décision “en porte à faux avec les textes, notamment, la Loi 7550″. Pour Lamine Fall, « on doit avancer et non reculer en matière de législation”. Et d’ajouter, «dans ce cas précis, il faut que le président de la République recule” pour pouvoir procéder à un Appel à candidature et le meilleur profil sera désigné comme Directeur général de l’Ipres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here