Accueil Actualité Santé Insuffisance rénale : Ce qui guette les consommateurs de thé, de bouillons...

Insuffisance rénale : Ce qui guette les consommateurs de thé, de bouillons et de café Touba

405
0
PARTAGER
bouillons
bouillons

L’alerte est de Hamidou Diallo, le porte-parole de l’association des insuffisants rénaux du Sénégal qui déplore que le pays ne dispose que de 25 centres de dialyse publics et 5 centres privés pour 15 millions de Sénégalais.

Remettant fortement en cause la politique sanitaire de l’Etat notamment la prise en charge des malades insuffisants rénaux, il fait remarquer qu’au Sénégal, « La dialyse est gratuite seulement pour 750 personnes, sur 15 millions de Sénégalais dont 1 million d’insuffisants rénaux aigus et 20.000 insuffisants rénaux chroniques. Et l’Etat qui ne s’occupe que de 1000 personnes, a la vanité de prétendre à la face de l’humanité que la dialyse est gratuite au Sénégal. C’est de l’assassinat pur et simple », peste-t-il dans un entretien vidéo.

Diallo de mettre en garde les Sénégalais qu’il invite à bien surveiller leurs mode et habitudes alimentaires. « Chaque jour il y a deux nouveaux cas, chaque jour il y a deux personnes qui meurent dans les hôpitaux à cause de l’insuffisance rénale et il (l’Etat : ndlr) le cachent. Chaque fois que je vais faire mes dialyses à Principal, il y a deux nouveaux cas. Toutes les femmes en grossesse qui vont à l’accouchement risquent d’être insuffisantes rénales. Tous les hypertendus, tous les diabétiques, tous consommateurs des trois thés normaux et tous les consommateurs de café Touba », alerte-t-il, risquent d’être insuffisants rénaux.

Last but not least, « les femmes qui cuisinent avec les bouillons : elles risquent toutes d’aller en insuffisance rénale », met encore en garde Hamidou Diallo. Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here