Accueil Actualité Politique Fnr : Le Pds suspend ses activités pour…  

Fnr : Le Pds suspend ses activités pour…  

395
0
PARTAGER
me wade installe le malaise opposition 1271809
me wade installe le malaise opposition 1271809

Le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Abdoulaye Wade, a rendu un public un communiqué pour annoncer la suspension des activités de son parti du Front national de résistance pour dit-il, avoir constaté «avec regret des dysfonctionnements graves du Front de résistance nationale (Fnr) dont il était l’un des principaux initiateurs».

Le Secrétaire général du Pds de soutenir dans le document que «ce front, qui regroupe divers partis, mouvements et personnalités politiques, devait servir de cadre de lutte pour la restauration des acquis démocratiques systématiquement bafoués par le régime de Macky Sall et la défense des intérêts des populations ».

Mais hélas ! A en croire l’ancien président de la République, le Frn «se distingue malheureusement par de multiples déviances autant dans son fonctionnement qu’à travers les rapports suspects de certains responsables avec le pouvoir en place».

Également, Me Abdoulaye Wade laisse entendre avoir constaté «de graves déviations des mécanismes internes de prise de décisions stratégiques, notamment, en ce qui concerne le dialogue national initié unilatéralement par le Président Macky Sall».

Le Pape du Sopi et ses frères libéraux ajoutent pour le regretter «les faits de compromission avérée de responsables au plus haut niveau du Front ». Ainsi pour toutes ces raisons Pds suspend sa participation au Frn.

«Il engage l’ensemble des militants et responsables à rester mobilisés dans la perspective des nouvelles batailles qui seront définies par la direction du parti», invite Abdoulaye Wade….

… Le Coordonnateur du Frn, Moctar Sourang regrette et précise

La réaction du coordonnateur du Front de résistance nationale (Frn) Moctar Sourang ne s’est pas fait attendre. Joint au téléphone par nos confrères de Seneweb, il exprime ses regrets.

«On est très surpris par cette décision et nous la regrettons. Nous pensons que l’opposition doit être unie autour d’un seul objectif : faire partir Macky Sall, rétablir les droits politiques de Khalifa Sall et de Karim Wade et de se battre pour la libération de Guy Marius Sagna», a-t-il réagi. Il ajoute que «le Pds n’a jamais posé un tel débat au sein du front ». Non sans reconnaitre le rôle que le Pds a joué au sein de cette plateforme de l’opposition.  «La formation libérale a toujours joué un très grand rôle dans le front de résistance nationale. Lors de la dernière réunion, Bara Gaye avait participé librement et donné sa contribution. C’est en toute liberté et de manière souveraine que les gens discutent au niveau du front », a-t-il savoir. (…) Quid des accusations d’Abdoulaye Wade relatives «aux rapports suspects de certains responsables avec le pouvoir», Mactar Sourang a laissé entendre que «cela entre dans le prolongement d’une bataille entre les libéraux », avant de préciser : « On ne peut pas se mêler de ça. Nous jugeons les gens en fonction de leur prise de position, on ne peut pas douter de la sincérité des membres du front. Mais, les gens sont libres d’y rester ou de partir. Cependant, on ne peut pas étiqueter le front d’être dans ces considérations. La ligne du front, est que nous nous opposons. Il n’y a pas de responsable au niveau du front encore moins de structuration, les gens sont d’égale dignité. Et tout ce qui a été décidé, jusque-ici, a été fait sur la base de consensus».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here