Accueil Actualité Economie Famara Ibrahima Cissé sur la mise en circulation de l’Eco : «Côte d’Ivoire,...

Famara Ibrahima Cissé sur la mise en circulation de l’Eco : «Côte d’Ivoire, pays pilote danse sur du volcan»

296
0
PARTAGER
Famara Ibrahima Cissé
Famara Ibrahima Cissé

C’est en vrai lanceur d’alerte que Famara Ibrahima Cissé s’est voulu, ce samedi, lors d’un panel sur le passage du Fcfa à l’Eco, la souveraineté monétaire et les perspectives, organisé par Legs Africa devant des économistes de hauts rangs sur la situation en Cote d’Ivoire.

Selon Famara Ibrahima Cissé, dans la perspective de la mise en circulation de l’Eco, il faudra comprendre aujourd’hui que les pays de l’espace de l’Union économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa) courent le risque de voir avec le projet de monnaie commune vers un échec. Et pour cause, explique-t-il, «ils ont tous croisé les bras d ne pas intervenir sur un pays pilote, en l’occurrence, la Côte d’Ivoire qui danse sur du volcan ». Allusion faite au bras de fer entre Guillaume Soro et Alassane Dramane Ouattara.

Et poursuivre comme pour prévenir : «De ce genre de problème, la Côte d’Ivoire a connu la guerre qui avait impacté sur l’économie de la sous-région. Aujourd’hui, encore, au lieu de favoriser la paix en Côte d’Ivoire, nos chefs d’Etat croisent les bras et regardent la Cote d’Ivoire qui risque de s’embraser et cet embrasement va affecter toute l’économie de la zone Uemoa. En ce moment le projet de la monnaie commune sera, évidemment, un échec. Il faudra qu’on prévienne, qu’on alerte sur ce fait qui est fondamental pour l’économie de la zone Uemoa.

D’après lui, les  chefs de l’Etat de l’Uemoa sont tous conscients de la situation mais, regrette-il, « pensant qu’ils ne peuvent pas s’ingérer dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire, restent bouche-bée. Alors que ce n’est pas une question d’ingérence car nous avons en commun une monnaie et un projet de monnaie. Nous avons en commun par conséquent une économie. Et s’ils ne veillent pas à ce que ces pays qui composent cette monnaie trouvent la paix, il est évident que cette monnaie sera un échec. Parce qu’une monnaie est portée par des économies et que si nos économies souffrent d’instabilité, fondamentalement, elle (monnaie) sera rejetée par les populations ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here