Accueil Société Diamniadio : L’ESI sécurise le « pôle urbain »

Diamniadio : L’ESI sécurise le « pôle urbain »

341
0
PARTAGER

A l’occasion de l’inauguration du quartier Colonel Foulah Baldé

de l’Escadron de surveillance et d’intervention (ESI) de  Diamniadio, le 19 novembre 2020, M. Sidiki Kaba, ministre des Forces armées a prononcé un important discours. Ecoutez, pardon, lisez…

 . Monsieur le préfet du département de Rufisque ;

 

  • Monsieur le maire de la commune de Diamniadio ;

 

  • Monsieur le général de division, Haut-Commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire ;

 

  • Monsieur le général de division aérienne, chef d’Etat-major particulier du Président de la République ;  

 

 

  • Messieurs les officiers généraux ;

 

  • Mesdames, Messieurs les officiers, sous-officiers et gendarmes auxiliaires ;

 

  • Honorables invités ;

 

  • Mesdames, Messieurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est avec un immense plaisir que je viens présider, ce matin, l’inauguration du quartier de l’Escadron de Surveillance et d’intervention de Diamniadio.

Je voudrais, à l’entame de mon intervention, convoquer les propos de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République et Chef suprême des Armées, qui rappelait dans son adresse à la Nation du 31 décembre 2019, je le cite,

« La violence qui secoue le monde entier doit constamment nous rappeler la chance que nous avons de vivre en paix et la responsabilité qui nous incombe de la préserver » fin de citation.

 

L’implantation de ce cantonnement à Diamniadio s’inscrit dans le cadre de la vision affirmée du Président de la République, résolument engagé depuis plusieurs années dans le renforcement des moyens humains et matériels de nos Forces armées et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

 

C’est dans ce cadre que le Haut commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire, le général de division Jean Baptiste TINE, dont je salue l’engagement et le leadership, a initié ce projet qui contribue au renforcement du maillage sécuritaire du territoire national et à la lutte contre l’émergence de nouvelles formes de criminalités, dans le but d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

En effet, avec la mise en place des communautés de brigades, les unités d’intervention mobiles que sont les Escadrons de Surveillance et d’Intervention (ESI) sont configurées pour mener à la fois deux types de missions.

 

Elles luttent contre la criminalité périurbaine et rurale et assurent aussi des missions de défense opérationnelle du territoire en cas de besoin.

 

L’implantation de l’Escadron de Surveillance et d’Intervention dans la zone carrefour de Diamniadio confirme la posture pérenne de la Gendarmerie pour apporter une riposte appropriée à la délinquance qui menace le développement de l’activité socio-économique et la tranquillité des populations.

 

L’attractivité de la commune de Diamniadio est réelle. Elle polarise un Pôle urbain, deux sphères ministérielles, un Centre de Conférence internationale de grande envergure, des sites industriels et plusieurs grands projets.

La prise en compte des préoccupations sécuritaires, dans une dynamique de coproduction de sécurité, doit être l’objet d’une concertation permanente, associant les autorités administratives, les élus locaux et les associations de la commune, pour mieux identifier leurs besoins dans le cadre d’une sécurité inclusive.

 

La création de cet Escadron de Surveillance et d’Intervention   répond ainsi à la volonté de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République de garantir l’attractivité du hub économique et industriel que constitue le pôle urbain de Diamniadio, en générant les conditions sécuritaires nécessaires au bon déroulement des activités économiques, créatrices de richesses et d’emplois.

 

 

 

 

Mon général,

Sous votre impulsion, la Gendarmerie nationale s’est résolument engagée dans le développement de ses capacités opérationnelles.

La cérémonie d’inauguration de ce matin concrétise le premier jalon de votre ambitieux programme de modernisation des infrastructures de services et d’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel. Je constate avec satisfaction que cette infrastructure sera bientôt suivie des quartiers des ESI de Tambacounda, Kounkandé, Richard Toll, Saraya et Kaolack.

Je vous engage à poursuivre ces projets avec célérité et de manière efficiente.

 

Honorables invités ;

Mesdames, messieurs,

Les Forces Armées se sont toujours singularisées par leur esprit de corps et le respect dû aux anciens dont le souvenir contribue à la transmission des valeurs communes.

Le baptême d’une infrastructure qui leur rend hommage, pour la postérité constitue un important symbole pour inspirer les jeunes générations.

Vous comprenez donc le plaisir et l’émotion qui m’animent de baptiser ce nouveau cantonnement qui va abriter l’Escadron de Surveillance et d’Intervention de Diamniadio, de La légion de Gendarmerie Ouest, du nom d’un des chefs qui a profondément marqué de son empreinte indélébile la vie de la Gendarmerie nationale, je veux nommer le colonel Foulah Baldé.

 

Un grand officier aux qualités exemplaires qui fait partie de nos illustres chefs militaires ayant conduit les premiers pas de nos Forces de défense et de sécurité.

Lui rendre hommage aujourd’hui, c’est perpétuer la mémoire des précurseurs qui ont bâti à force de volonté et de courage nos Forces armées et qui font la fierté de notre pays et de nos concitoyens.

 

Sa carrière est le reflet de cette période exaltante dont il a été un témoin et un acteur de premier ordre.

 

Né en 1930 à Kaguako dans le département de Kolda, il commence son service militaire dans l’Armée française, à l’instar des autres grands pionniers qui ont porté nos Forces Armées sur les fonts baptismaux, comme engagé volontaire du 7ème Régiment des Tirailleurs Sénégalais en 1953.

 

Admis à l’EFORTOM de Fréjus, il est nommé sous-lieutenant puis transféré au 1er Bataillon de l’Armée sénégalaise le 05 mai 1961.

 

Mis à la disposition de la Gendarmerie le 02 juillet 1962, il a commandé des unités mobiles comme l’Escadron de Sécurité, ainsi que des unités territoriales parmi lesquelles les compagnies de Thiès, du Cap-Vert et du Fleuve.

Nommé au grade de Capitaine le 1er juillet 1969, il est affecté à l’Ecole de Formation et d’Application de la Gendarmerie comme commandant d’Ecole. Il remplit ensuite avec succès les fonctions de commandants de Légion de Gendarmerie Territoriale et                       de Gendarmerie Mobile pour compter respectivement du 1er juillet 1973 et 1er février 1974.

 

A la création des premières unités mobiles spécialisées de la gendarmerie, cet officier émérite fut le 1er commandant de la Légion de Gendarmerie d’Intervention (LGI) en 1976.

 

Il est promu au grade de Lieutenant-colonel le 1èr octobre 1978 et colonel le 1èr janvier 1982 avant d’être   nommé commandant de la Maison Militaire de la Présidence de la République en septembre le 30 aout 1982.

 

Atteint par la limite d’âge de son grade le 30 décembre 1987, le colonel Foulah BALDE a participé à de nombreuses campagnes notamment en France et en Algérie.

 

Il est titulaire de plusieurs décorations nationales et étrangères   dont celles d’Officier de l’Ordre National du Lion et Commandant de l’Ordre de la Couronne de Belgique.

Le colonel Foulah Baldé nous a quittés le 19 octobre 2001. Que DIEU lui accorde une place de choix dans Son Paradis.

 

 

 

 

 

 

 

               Officiers, Sous-Officiers et Gendarmes Auxiliaires de l’ESI de Diamniadio,

 

Le Commandement vous fait l’honneur aujourd’hui de vous choisir un parrain aux qualités professionnelles et humaines exceptionnelles.

Il est un éminent membre de ce groupe restreint de valeureux fils de la Nation qui ont bâti les fondations de nos Forces de Défense et de sécurité.

Le colonel Foulah Baldé était un chef très respecté par ses pairs et subordonnés.

Officier de valeur, au professionnalisme exemplaire il a toujours été un exemple de rigueur et de sang-froid dans l’accomplissement de ses missions face à des situations périlleuses. Il devra être une source d’inspiration permanente dans le cadre de l’exécution de vos missions.

Vous serez les acteurs de la mise en œuvre des décisions du Haut-commandement, dictées par le contexte sécuritaire particulier de la zone industrielle de Diamniadio.

Les résultats louables obtenus par la Gendarmerie sont le fruit de votre engagement, votre abnégation et votre sens élevé du devoir. Je vous engage à persévérer dans cette voie et à prendre soin de cette infrastructure qui a nécessité des investissements importants de la Nation.

 

 

 

 

Monsieur le maire, chères populations de Diamniadio ;

Cette nouvelle unité est la vôtre. Je sais compter sur votre patriotisme sans faille, sur votre engagement citoyen, pour faciliter l’action de l’Escadron de Surveillance et d’Intervention.

En retour, je voudrais vous assurer personnellement de toute la disponibilité de la Gendarmerie à ne ménager aucun effort pour que l’espoir suscité par l’implantation de ce quartier se traduise par une plus-value sécuritaire réelle et perceptible.

 

J’adresse enfin mes remerciements et ma gratitude aux différents opérateurs privés ainsi que les bonnes volontés qui ont accompagné la réalisation de ce bel ouvrage.

J’exprime enfin toute ma reconnaissance à la famille du parrain, pour avoir accepté notre invitation de rehausser de leur présence cette cérémonie.

 

« Honneur et Patrie »

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici