Accueil Actualité Economie Démarrage à Diamniadio de la 3ème Conférence sur l’émergence de l’Afrique

Démarrage à Diamniadio de la 3ème Conférence sur l’émergence de l’Afrique

405
0
PARTAGER
Emergence
Emergence
La troisième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA-III) s’est ouverte ce jeudi peu avant 11 heures au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall et en présence de son homologue malien Ibrahima Boubacar Keita.
La rencontre a également enregistré la présence des Premiers ministres malaisien et ivoirien Mahathir Bin Mohamad et Amadou Gon Coulibaly. Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, et plusieurs ministres africains et européens asssistent aussi à cette troisième de la CIEA.
Cette rencontre de deux jours est organisée par le gouvernement du Sénégal, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Elle a pour thème : “Emergence, Secteur privé et inclusivité”.
Dans un communiqué, le ministère sénégalais de l’Economie souligne que “le débat sera focalisé sur l’engagement du secteur privé national, dans le cadre d’un dialogue et partenariat public-privé fécond, comme condition nécessaire pour la réussite de la mise en œuvre des plans d’émergence africains”.
Dans cette perspective, la conférence “traitera aussi des modalités pour rendre cette émergence plus inclusive et s’assurer qu’elle valorise les opportunités économiques des territoires”.
Elle vise également à “approfondir le débat sur la robustesse de la croissance et l’inclusivité dans les plans d’émergence en Afrique à travers notamment, un meilleur positionnement du secteur privé soutenu par de solides partenariats avec l’Etat pour favoriser une croissance forte, résiliente, inclusive et qui valorise les potentialités de tous les territoires”.
Les deux premières éditions s’étaient tenues en 2015 et 2017 à Abidjan. Elles avaient “été l’occasion pour les dirigeants des pays africains, les experts nationaux et les partenaires techniques et financiers d’analyser les différentes trajectoires d’émergence et d’approfondir les problématiques autour des thématiques retenues”. (Aps)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here