Accueil Coopération Coopération : Le Sénégal et le Royaume de Belgique procèdent à la signature...

Coopération : Le Sénégal et le Royaume de Belgique procèdent à la signature d’une convention Spécifique le 15 juin prochain

555
0
PARTAGER
senegal belgique
senegal belgique

Le Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération et l’Ambassade de Belgique à Dakar ont l’honneur d’annoncer la signature, à Dakar le 15 juillet 2019 à 9h à la Salle de conférence du 6ème étage du Ministère des Finances et du Budget, d’une Convention Spécifique relative à un nouveau Programme de Coopération au Développement pour la période 2019 – 2023, par le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération SE M. Amadou Hott et par le Chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade de Belgique, M. Lucas Muylle.

Le budget global du nouveau Programme gouvernemental est de 45 millions d’euros, soit environ 29,5 milliards de FCFA, en don, et concerne principalement la zone de concentration du Sine Saloum, c’est-à-dire les régions de Kaolack, Kaffrine et Fatick.

Ses composantes sont :

  • Le pilier de la Promotion de l’entrepreneuriat durable et de la création d’emplois décents dans le Sine Saloum et son Agropole au travers de deux interventions interdépendantes :

o             « L’appui à l’émergence d’une infrastructure agroindustrielle moderne, compétitive et durable dans le Sine Saloum » (de 13 et demi M €) et

o             « L’appui au renforcement du capital financier, technique, humain et social des entreprises du Sine Saloum » (de 9 M €)

  • Le pilier Santé de la reproduction avec une intervention ayant pour objectif la « Santé de la femme, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent(e) » (de 8,8 M €)
  • Et le pilier Renforcement de compétences avec l’intervention qui porte sur les «Formations, les Etudes et les Expertises » (4,50 M €)

Le budget global comprend également une réserve dont l’affectation pourra être décidée au cours de la mise en œuvre du programme, selon les priorités identifiées d’un commun accord entre les parties belges et sénégalaises, et une enveloppe pour la gestion et l’expertise.

Une nouveauté de ce programme est que durant la période de sa mise en œuvre, les exonérations fiscales habituelles y afférent seront suspendues.

L’élaboration de ce programme s’est faite de façon consensuelle entre les parties et dans un climat de franche collaboration. La Coopération au Développement entre le Sénégal et la Belgique datant de plus de 50 ans, cette nouvelle Convention marque les liens indéfectibles d’amitié qui lient les deux Pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here