Accueil Actualité Politique Combats citoyens : «Aar li nu bokk», relègue les politiques en arrière...

Combats citoyens : «Aar li nu bokk», relègue les politiques en arrière plan

331
0
PARTAGER
Aar Lu nu Bokk 640x479
Aar Lu nu Bokk 640x479

C’est après la sortie de BBC, une enquête sur la gestion des ressources pétrolières et gazeuses au Sénégal, dans laquelle serait impliqué le frère du chef de l’Etat que la plateforme citoyenne «Aar Linu Bokk» a vu le jour. Elle a été mise sir pied par des entités de la société civile. Avec comme slogan : la lumière, rien que la lumière sur les contrats pétroliers et gaziers. «Aar Linu Bokk» remet à l’ordre du jour le principe sacro-saint du droit de résistance à l’oppression reconnu en toute démocratie. Et relègue les politiques en arrière plan

Tout compte fait, l’avènement de la plateforme «Aar linu bokk» peut être considéré comme une bouée de sauvetage. Elle a pris le dessus sur les luttes politiques qui sont souvent menées pour des règlements politiques ou de combats crypto-personnels.

Depuis sa naissance, ce mouvement citoyen ne fait que grandir. Il a eu l’adhésion, mêmes des plus sceptiques dans des combats pour l’épanouissement du peuple.

La démission d’Aliou Sall de la CDC

La plateforme a beaucoup contribué au départ forcé d’Aliou Sall de la CDC. Même s’il a été poussé à la démission par son frère de Président.

En ce sens, cette plateforme pourrait être considérée comme une tentative de réappropriation de l’espace et du discours politiques par la Jeunesse sénégalaise consciente que c’est son avenir qui est en jeu.

Comme l’a si bien dit Benoît Ngom, président de l’Académie Diplomatique Africaine, «le mouvement arrive à son heure, au moment où, contrainte et forcée, la classe politique qui a du mal à renouveler son personnel a décidé de se retrouver pour débattre de choses qui ont été hélas déjà débattues et pour se reposer des questions dont les réponses ont été déjà apportées par les Assises Nationales présidées par Amadou Mactar Mbow si ce n’est par les multiples concertations politiques antérieures».

senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here