Accueil Actualité Société Colonel Saboury Ndiaye : «Les démolitions de ce mercredi n’est que le...

Colonel Saboury Ndiaye : «Les démolitions de ce mercredi n’est que le premier jalon d’une vaste opération de décongestion des voies secondaires de la Vdn»

335
0
PARTAGER
Yengoulène
Yengoulène

La Direction de la Surveillance et du Contrôle de l’Occupation du Sol (DESCOS) a entamé hier une opération de démolition des extensions sur la Voie de dégagement nord (VDN). Yengoulène, un haut lieu de spectacle et ses environs ont reçu les bulldozers. Et selon le Lieutenant Colonel et Directeur de cette structure des sols, Pape Saboury Ndiaye, «ce n’est que le premier jalon d’une vaste opération de décongestion des voies secondaires de la Vdn ».

Selon ce dernier, la DSCOS a entrepris cette opération pour enlever toutes les extensions sur la VDN. Elle consiste à les démolir dans le cadre de la lutte contre l’occupation anarchique des espaces. «Donc Yengoulène n’est pas seul dans cette situation. On a lancé depuis longtemps l’opération de retour aux limites de propriété pour que ces extensions faites sur la Vdn soient démolies. Et d’ailleurs, le propriétaire de ce lieu de spectacle a été sommé depuis 2016. Il ne peut pas dire le contraire. C’est toute la Vdn que l’opération va toucher», précise Pape Saboury Ndiaye.

D’autant plus que renseigne-t-il, « ce sont les populations ont crié leur ras-le-bol concernant cette boulimie qui va dans le sens de s’accaparer de ce qui appartient au public. On ne peut pas être un citoyen et on se lève un bon matin, on a 200m² en face de la Vdn et qu’on décide d’en rajouter 300 autres mètres carrés à usage de commerce, à usage de parking ou à usage de jardin. Ce n’est pas normal et il faut mettre un terme à cela ».

Et de poursuivre : «Nous faisons d’abord ce que nous appelons  un tri des éléments les plus flagrants et les plus compliqués. De manière progressive maintenant nous allons continuer. Il faut vraiment cesser cette avancée sur la Vdn parce qu’elle est en train de perdre sa vocation première qui est de permettre aux véhicules et usagers de rouler rapidement pour venir à Dakar ou pour quitter Dakar. Malheureusement ces constructions irrégulières se font sur les contre-allées qui sont les voies secondaires qui doivent permettre aux usagers qui habitent dans les abords de la Vdn de pouvoir se rendre librement chez eux. C’est à cela que cette contre-allée doit servir. Mais si ces contre-allées sont occupées anarchiquement cela crée finalement un goulot d’étranglement ».

E n plus, dit-il, « au-delà même de cela, l’Etat du Sénégal est en train d’investir beaucoup de moyens pour la création d’autoponts. Ces autoponts n’auront pas d’efficacité si les gens ne peuvent pas utiliser les contre-allées. Si on sort d’un autopont mais c’est sûr qu’on va vers la périphérie. Mais si les contre-allées sont irrégulièrement occupées, les autoponts vont perdre leur valeur. Ce sera un investissement à perte» avant de faire savoir qu’avant les  démolitions, il y a, auparavant des visites domiciliaires pour permettre de donner des sommations, de vérifier la régularité ou l’irrégularité de l’occupation. C’est après cette étape que procédons démolition. «Les citoyens reçoivent toujours des sommations de démolir. Maintenant, si le citoyen ne démolit pas de son propre chef, il y a des organes investis du pouvoir de le faire notamment la Dscos », martèle-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here