Caution de Khalifa : la liste des contributeurs…

Caution de Khalifa : la liste des contributeurs…

58
0
PARTAGER
khalifa sall pensif
khalifa sall pensif
Khalifa Sall a donné à titre de caution, pour obtenir sa liberté provisoire, quatre (04) biens immobiliers lui appartenant. Soit : « un terrain bâti de 150 mètres carrés, sis aux Parcelles Assainies, d’une valeur de 61,020 millions de francs Cfa, un terrain bâti de 152 mètres carrés se trouvant à Sacré-Coeur II (108,5 millions FCfa), un terrain de 489 mètres carrés en cours de construction à Yoff (177,2 millions FCfa) et un terrain de 10 mille mètre carré identifié à Sangalkam et dont le prix serait de 223,6 millions FCfa ».

Pour le reste, il s’agit de biens immobiliers de M. Mbaye Touré, le Directeur administratif et financier de la Mairie de Dakar -écroué en même temps que Khalifa Sall- qui a accepté de consentir une hypothèque sur son terrain, mais ausi à des tiers qui ont accepté de se porter caution hypothécaire suivant attestation d’engagement signée par devant le notaire, Me Alioune Ka, révélé le journal « Libération ». Il s’agit entre autres de :

–          Gaëlle Samb Sall, son épouse qui a mis sur la table, une maison construite sur 350 mètres carré au Point E dont la valeur estimée est de 322,9 millions FCfa,

–          son ancienne épouse Mme Mame Coumba Diop (terrain bâti à Liberté VI Extension, 200 millions FCfa),

–          Soham El Wardini (Terrain bâti à Hann Mariste, 109 millions FCfa),

–          Amadou Moctar Seck (terrain en construction à Yoff, 176 millions),

–          Mbaye Mor SAll (terrain bâti à Ouest Foire, 264 millions FCfa),

–          Mbaye Touré (terrain bâti à Scat Urbam 201 million Fcfa),

–          Aïssatou Sall (terrain au Point E, 70 millions FCfa),

–          Libe Bacconier (terrain bâti à la Patte d’Oie, 85 millions FCfa) ;

–          Seynabou Karine Gueye (terrain à Bambilor, 7 millions FCfa).

Aux dernières nouvelles, nous apprenions par la voix des avocats de l’Etat que « malgré ses efforts, la caution de Khalifa Sall ne va pas être reçue, car elle doit être en cash et non en nature, comme c’est le cas actuellement ».

Mieux ou pire, (c’est selon), de Me Abdoulaye Babou, Avocat à la Cour, nous apprenons aussi que le dépôt de la caution n’est synonyme d’une liberté automatique pour Khalifa Sall, mais juste une volonté d’en bénéficier. Le Procureur et la le juge d’instruction pouvant aller dans le sens contraire de ses vœux.

Ferloo avec Libération et Dakarmatin

Laisser une réponse