Accueil Sports Football Ballon d’Or 2019 : Sadio Mané n’est pas prophète en Afrique

Ballon d’Or 2019 : Sadio Mané n’est pas prophète en Afrique

243
0
PARTAGER
sadio mane
sadio mane

 Les espoirs de l’Afrique de voir l’un de ses fils marcher sur les traces de George Weah ont vite été douchés par une « décevante » quatrième place de Sadio Mané au classement du Ballon d’Or 2019, mais ce continent ne devrait s’en prendre qu’à lui-même.

L’Argentin Lionel Messi, crédité de 686 points, s’est adjugé le 64e Ballon d’Or de l’histoire devant le Néerlandais Virgil Van Dijk (679 points) et le Portugais Cristiano Ronaldo (476 points). En se hissant à la 4e place du classement, Sadio Mané a réalisé un grand bond en avant puisqu’il n’était que 22e l’année précédente.

Malgré ses prouesses durant l’année civile, l’international sénégalais a échoué au pied du podium. Et pourtant, d’aucuns croyaient dur comme fer qu’il pouvait logiquement décrocher le Saint Graal.

Cet échec dans la quête de ce trophée individuel peut notamment s’expliquer par l’émiettement des voix en faveur des nommés évoluant à Liverpool (Angleterre). Les Reds, auteurs d’une saison démentielle, étaient représentés par sept joueurs à savoir Virgil Van Dijk, Mohamed Salah, Alisson Becker, Roberto Firmino, Trent Alexander-Arnold, Georgino Wijnaldum et Sadio Mané.

En outre, l’ancien Messin n’a pas régné en maître sur son continent contrairement à son coéquipier Van Dijk et à la Pulga (surnom de Messi) qui ont respectivement dicté leur loi en Europe et en Amérique du Sud.

En effet, seuls 12 jurés sur les 49 de l’Afrique, ont fait de Sadio Mané leur choix numéro un. L’ex-sociétaire de Red Bull Salzbourg (Autriche), avec 170 points engrangés sur ses « terres », occupe la deuxième place du classement derrière Lionel Messi qui en a récolté 187.

Dans le menu détail, le Lion a été plébiscité en Afrique de l’ouest où, sur les 14 votants, 6 lui ont accordé la note maximale (6 points). Dans cette partie du continent, tous les votants ont inscrit l’attaquant de Liverpool sur leur liste de cinq joueurs. Tout de même, Mané pointe à la 5e position dans les choix des journalistes du Nigeria et du Togo.

En Afrique centrale, trois sur les huit jurés ont estimé que le joueur ayant fait ses gammes à l’Académie Génération Foot (Sénégal) était plus performant que ses principaux challengers.

Les dix pays de l’Afrique australe, à l’exception du Mozambique, ont inclus Sadio dans leur sélection. Mais le natif de Sédhiou (sud) n’a pas fait le plein de voix car il a, bien souvent, été classé 2e, 3e, 4e voire 5e. Seul l’électeur du Zimbabwe l’a installé sur la plus haute marche du podium.

Dans l’est de l’Afrique, l’opération séduction de Mané n’a pas porté ses fruits puisque c’est seulement le juré djiboutien qui lui a octroyé la note maximale. Pis, l’ex-ailier de Southampton (Angleterre) n’apparaît même pas sur le classement du Kenyan.

Enfin, en Afrique du Nord, le représentant de la Tunisie a snobé le véloce athlète là où celui de l’Algérie l’a mis au sommet. Tout compte fait, c’est l’Afrique qui a scellé le sort de Sadio Mané en ne reconnaissant pas, à sa juste valeur, son talent. L’actuel président de la République du Libéria George Weah, jusque-là unique Africain vainqueur du Ballon d’Or France Football, devra encore patienter pour voir un enfant du continent rééditer son sacre.

En principe, le jury de cette récompense est composé de 180 journalistes de 180 pays différents. Mais pour cette édition, les organisateurs n’ont comptabilisé que le vote de 177 jurés. Et pour cause, trois journalistes sportifs ont tardivement envoyé leur liste.

Classement du Ballon d’Or 2019 :

1er Lionel Messi 686 points (FC Barcelone, Argentine), 2e Virgil Van Dijk 679 points (FC Liverpool, Pays-Bas), 3e Cristiano Ronaldo 476 points (Juventus, Portugal), 4e Sadio Mané 347 points (Liverpool, Sénégal), 5e Mohamed Salah 178 points (Liverpool, Sénégal), 6e Kylian Mbappé 89 points (Paris Saint Germain, France), 7e Alisson Becker 67 points (FC Liverpool, Brésil), 8e Robert Lewandowski 44 points (Bayern Munich, Pologne), 9e Bernardo Silva 41 points (Manchester City, Portugal), 10e Riyad Mahrez 33 points (Manchester City, Algérie), 11e Frenkie De Jong 31 points (FC Barcelone, Pays-Bas), 12e Raheem Sterling 30 points (Manchester City, Angleterre), 13e Eden Hazard 25 points (Real Madrid, Belgique), 14e Kevin De Bruyne 14 points (Manchester City, Belgique), 15e Matthijs De Ligt 13 points (Juventus, Pays-Bas), 16e Sergio Agüero 12 points (Manchester City, Argentine), 17e Roberto Firmino 11 points (FC Liverpool, Brésil), 18e Antoine Griezmann 9 points (FC Barcelone, France), 19e Trent Alexander-Arnold 8 points (FC Liverpool, Angleterre), 20e Pierre-Emerick Aubameyang 5 points (Arsenal, Gabon), 20e ex aequo Dusan Tadic 5 points (Ajax Amsterdam, Serbie), 22e Heung-Min Son 4 points (Tottenham, Corée du Sud), 23e Hugo Lloris 3 points (Tottenham, France), 24e Kalidou Koulibaly 2 points (Naples, Sénégal), 24e ex aequo Marc-André Ter Stegen 2 points (FC Barcelone, Allemagne), 26e Karim Benzema 1 point (Real Madrid, France), 26e ex aequo Georgino Wijnaldum 1 point (FC Liverpool, Pays-Bas), 28e João Félix 0 point (Atletico Madrid, Portugal), 28e ex aequo Marquinhos 0 point (Paris Saint-Germain, Brésil), 28e ex aequo Donny Van De Beek 0 point (Ajax Amsterdam, Pays-Bas). (APA)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here