Accueil Actualité Culture Après le malheureux événement Petro-tim : El Hadj Kassé “renaît” et revient...

Après le malheureux événement Petro-tim : El Hadj Kassé “renaît” et revient à ses anciennes amours

651
0
PARTAGER
Kassé El Hadji Hamidou
Kassé El Hadji Hamidou

De la polémique qui a suivi son interview à Tv5 portant sur l’affaire Pétro-tim à la posture d’auteur du recueil « Les emblèmes du désir », c’est le Kassé piètre politique et le El Hadj Hamidou fin poète. Du double visage de l’ancien Dg du Soleil, les amoureux des belles lettres préfèrent celui immortel du poète qui fait tilt dans sa maîtrise de la langue de Molière. 

En présentant, devant un aréopage de personnalités de la République, son dernier recueil de poèmes, intitulé “Les emblèmes du désir’’ et paru aux éditions “Maguilen” de Dakar, El Hadj Hamidou Kassé s’est rappelé le bon souvenir du pays. Défenestré, le mot n’est pas de trop, suite à sa sortie sur les consultances d’Aliou Sall dans l’affaire Petro-tim, l’ancien conseiller spécial en communication du président Macky Sall a traversé le désert et subi les contrecoups de sa haute lecture poétique. Reconverti dans le domaine de conseil présidentiel des Arts et Lettres, un domaine qui est le sien, le poète Kassé reprend sa plume et vogue dans un secteur qu’il maîtrise et pour lequel la république lui a rendu encore honneur, à travers des témoignages poignants. Maîtrisant de même les attributs de la poésie lyrique avec aisance et éloquence, l’auteur fait montre dans ce recueil imagé de son talent dans la symbiose  et la synthèse, relevant sa plume par une sublimation, l’évocation et l’incantation lyrique étant les liants de son style. Plusieurs auteurs et universitaires qui ont tenu à honorer de leur présence cette cérémonie de dédicaces ont titillé le profil artistique de l’auteur, sa partition politique étouffée ou refoulée pour la circonstance.

Philosophe de formation, journaliste émérite, El Hadj Kassé a prouvé par son talent et sa passion qu’il est un homme de l’art qui s’épanouit beaucoup plus dans ses envolées lyriques que dans le confort ou les rigueurs  protocolaires.  Orfèvre de la plume qui a fait les beaux jours du quotidien national « Le Soleil » à titre de directeur général, sa migration vers la Présidence lui a permit de jouer son rôle dans la communication du Palais et l’expérience et le carnet d’adresses ont fait de Kassé un pilier essentiel du dispositif de la communication autour du président Sall. C’est d’ailleurs à ce titre, et pour la confiance renouvelée, qu’il a tenu, remerciant Macky Sall, à lui faire un clin d’œil lors de la dédicace pour révéler son soutien et sa contribution. Aujourd’hui en plein dans les projets culturels du chef de l’Etat, révélés par Boune Abdallah Dione pour camper son profil flatteur auprès de Macky Sall, El Hadji Kassé a assez de matières pour faire parler son expérience ; déjà que son talent l’a inscrit, en lettres d’art, sur le fronton de la République.

Source : Kritik

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here