Agressée sexuellement dans un bar, Krystal Olsen s’est parfaitement défendue

Agressée sexuellement dans un bar, Krystal Olsen s’est parfaitement défendue

98
0
PARTAGER
Olsen
Olsen

Était-ce de la légitime défense ? Rien n’est plus énervant qu’un homme qui touche votre corps sans votre permission.

Nous parlons bien d’agressions sexuelles, que la plupart d’entre nous préfèrent simplement ignorer de peur que la situation s’aggrave ou que la personne redouble d’agressivité.

Mais cette femme, Krystal Olsen, originaire d’Arizona, s’est parfaitement défendue lorsqu’un inconnu lui a touché les fesses.

« Ce gars m’a tripoté les fesses, je l’ai trainé dehors en lui faisant une prise d’étranglement, il m’a plaquée contre un mur », a écrit la serveuse sur Twitter.

 

Ce gars m’a tripoté les fesses, je l’ai trainé dehors en lui faisant une prise d’étranglement, il m’a plaquée contre un mur. Et il s’est mis à pleurer comme une gamine quand il a été arrêté. pic.twitter.com/rL3qATmL3O

— knockout (@knockoutxo) 1er Juillet 2017

« Et il s’est mis à pleurer comme une gamine quand il a été arrêté. »

Tweetée avec une photo du gars en pleurs assis sur le trottoir, l’histoire de Krystal Olsen est rapidement devenue virale grâce à 80 000 retweets et 358 000 J’aime.

Elle a expliqué qu’après sa contre-attaque, le chef de la sécurité s’est senti concerné par son histoire, il a donc pris une photo et lui a envoyée.

 

Tripoter quelqu’un sans son consentement est la définition exacte d’une agression sexuelle.

— Kelly Ellis (@justkelly_ok) 1er Juillet 2017

L’histoire a clairement marqué les esprits, et de nombreux internautes ont apporté leur soutien à Krystal.

« Bravo à toi pour t’être défendue toi-même », a écrit une internaute. « Je suis fière de toi. »

Et une autre a commenté : « Tu es incroyable et j’aimerais que ma fille soit comme toi quand elle sera grande. »

 

Je n’arrive pas à croire qu’autant de mecs ne comprennent pas ce qu’est une agression sexuelle.

— Brianna Wu (@Spacekatgal) 2 Juillet 2017

Mais malgré les félicitations, cette histoire a également ouvert un débat cherchant à savoir si Krystal n’aurait pas réagi de façon un peu exagérée.

Une question : « N’aurais-tu pas simplement pu le gifler ? Tu l’as directement étranglé ? »

Un autre internaute a écrit : « Pauvre gars. Tu ne crois pas avoir réagi de façon excessive ? »

Néanmoins, la plupart des utilisateurs Twitter ont pris sa défense :

 

La sécurité était morte de rire en voyant ce que je lui ai fait !

— knockout (@knockoutxo) 1er Juillet 2017

« Les hommes ne peuvent pas toucher qui ils veulent quand ils le veulent et simplement recevoir une petite tape sur le poignet », a écrit une autre internaute.

« Il l’a agressée, alors elle l’a agressé en retour. »

Et d’une manière générale, les internautes ont tous avancé le même argument : « N’agressez pas les gens si vous ne voulez pas qu’ils se défendent. »

« Affaire classée. Action & réaction. C’est simple. Ne tripotez pas les inconnus. »

Nous avons envoyé une demande de commentaire à Krystal Olsen et mettrons cet article à jour si elle nous répond.

Alice Sholl

Laisser une réponse