Accueil Actualité Politique Affaire Aliou Sall/BBC : JAMRA rejoint la Plateforme “Aar li ñu bokk”...

Affaire Aliou Sall/BBC : JAMRA rejoint la Plateforme “Aar li ñu bokk” et annonce sa participation à la manifestation de vendredi prochain

207
0
PARTAGER
Mame mactar guèye
Mame mactar guèye

L’ONG Jamra est officiellement membre de la Plateforme “Aar li ñu bokk“. Mame Mactar Guèye et Cie en ont fait l’annonce hier. Ils annoncent ainsi leur participation au rassemblement qui sera organisée par cette plateforme, vendredi 14 juin prochain à la Place de la Nation (ex-Obélisque).

En effet, Jamra et  l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses, MBAÑ GACCE, “saluent l’initiative portant création de la Plateforme “Aar li ñu bokk“, pour exiger une gestion transparente et inclusive de nos ressources naturelles”.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, ils «invitent tous les Sénégalais, épris de Paix et de Justice, “à se rendre massivement, et dans la discipline, au 1er Grand Rassemblement Pacifique de la Plateforme «Aar li ñu bokk», ce Vendredi 14 juin 2019, après la prière du vendredi “Salaatul Jumah”».

Ils se réjouissent par ailleurs du fait que la justice sénégalaise ait été saisie pour tirer cette affaire au clair. «Puisque donc, selon toute vraisemblance, l’unanimité est faite sur la nécessité vitale d’élucider ces présumés deals financiers, aux effluves pétrogazeuses, que l’on daigne laisser les juridictions compétentes (sénégalaises et britanniques) tirer cette affaire au clair, sans qu’aucune forme de pressions ne soit exercée sur elles, ni d’intimidations sur ceux qui sont supposés pouvoir éclairer la lanterne des enquêteurs et de l’opinion publique, donc des citoyens Sénégalais», rappellent Jamra et MBAÑ GACCE. Qui estiment en outre que les Sénégalais «sont tout-à-fait fondés d’exiger que toute la vérité jaillisse sur la gestion de ces ressources naturelles, qui ne sont la propriété de personne ni d’aucun clan mais un patrimoine commun». (Avec Actusen)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here