Accueil Actualité Politique Abdoulaye Diouf Sarr alerte : « si on perd la main à...

Abdoulaye Diouf Sarr alerte : « si on perd la main à Dakar,la lutte risque d’être perdue »

843
0
PARTAGER
Abdoulaye Diouf Sarr
Abdoulaye Diouf Sarr

Dakar plonge. La propagation de la Covid-19 dans la capitale sénégalaise fait peur. Car sur les 106 cas confirmés aujourd’hui, les 84 y sont recensés. De même que 10 cas l’ont été sur les 12 communautaires de ce jour. Une tendance affolante qui s’est manifestée depuis plusieurs semaines.

« Force est donc de constater que la région de Dakar constitue l’épicentre de l’épidémie », relève, inquiet le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, faisant le point de la situation de ce samedi, 30 mai. En effet, « ¾ des cas confirmés du coronavirus sont issus de la région de Dakar. »

Pis, à la date du 29 mai, Dakar totalise 2525 cas sur les 3429 dépistés au Sénégal, soit un taux de 73,6%. « A ce niveau, il faut noter que la transmission locale est clairement établie et traduite par une augmentation des cas issus de la transmission communautaire mais aussi des décès communautaires », relève la tutelle. Qui souligne, dès lors, que « l’endiguement de l’épidémie doit mobiliser toutes nos énergies ». Ce qui passera, explique-t-il, par « un renforcement de nos stratégies à l’échelle locale, et particulièrement dans la région de Dakar. Ce renforcement stratégique devient un impératif urgent. »

C’est pourquoi, annonce-t-il, il est attendu du comité national de gestion des épidémies, en rapport avec le comité régional de gestion des épidémies de Dakar, « de se réunir toute affaire cessante pour proposer une stratégie spécifique de renforcement de la démarche de lutte dans la région de Dakar. » La proposition est attendue dès mardi prochain visant « la démarche à accentuer pour la lutte contre la maladie. »
« Pour vaincre la Covid-19 au Sénégal, nous devons nous mobiliser au sein de nos communautés », lance Diouf Diouf à toutes les dynamiques communautaires de la région de Dakar « pour se lever comme un seul homme pour stopper la Covid-19 parce que si on perd la main à Dakar, la lutte risque d’être perdue au niveau du pays ».
A ce jour, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé et de l’Action sociale, 3535 cas ont été déclarés positifs au Sénégal, dont 1761 guéris, 42 décédés. Actuellement, 1331 patients sont sous traitement.

Dans le décompte du jour, Kaffrine, une des trois régions, à côté de Matam et Kédougou, qui n’étaient pas touchées par la Covid-19, est tombée avec un cas communautaire signalé à Koungheul dans le bulletin du jour.

Source : Dakarmatin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here