Accueil Actualité Société Tabaski 2019 : Le Président Macky Sall accorde la grâce à 426 détenus

Tabaski 2019 : Le Président Macky Sall accorde la grâce à 426 détenus

562
0
PARTAGER
prisonniers arrêté suspect 696x385
prisonniers arrêté suspect 696x385

Ferloo.com – Par décret n° 2019-1271/PR, du 09 août 2019, le Président de la République a décrété la remise des peines tant principales qu’accessoires et complémentaires à Quatre cent vingt-six (426) personnes condamnées pour des infractions diverses et incarcérées dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal dont trois cent soixante-dix (370) remises totales de peines et cinquante-six (56) remises partielles, viennent de bénéficier de la grâce présidentielle. Ainsi, vu la Constitution, notamment en ses articles 43 et 47, le Chef de l’Etat décrète :

Article premier : Une remise totale des peines tant principales qu’accessoires et complémentaires est accordée aux détenus condamnés dont les noms suivent :

  1. Khadim Ndiaye, en 1995, à Pikine, fils de Dame et de Soda Fall,
  2. Ousmane Séne, né le 23/03/1988 à Moura hall, fils d’Ablaye et de Binta Sarr,
  3. Mahawa Diouf, né le 19/04/1962 à Kaolack, fils de Kaba et de Siga Ndiaye,
  4. Babacar Diop, né en 1983 à Médina Gounass, fils de Mamadou et d’Aïssatou Guéye,
  5. Oumar Diallo, âgé de 43 ans, né à Fouta, fils d’Abdoulaye et de Diarratou Bâ,
  6. Thierno Guéye, né en 1980, à Pout, fils d’Amadou et d’Oumou Ba,
  7. Youssou Fall, né le 06 janvier 1990, à Conakry, fils de Balla et de Soukeyna Niang,
  8. Boubacar Camara, né le 17/10/1980, à Bouki (Guinée), fils de Mbemba Gaoussou et de Nana Camara,
  9. Mohamed Touré, né en 1992, à Médina, fils de Ibrahima et de Mama Kany Touré,
  10. Daouda Sène, né le 23/05/1986, à Pikine, fils d’Elimane et de Maïmouna Cissé, (…), la liste n’est pas exhaustive, car elle comporte 426 noms. 426. Alpha Oumar Diallo alias Thiédé, né en 1952, à Diaobé, fils de Diouma et de Mariama Diallo est la dernière personne graciée figurant sur cette liste.

Article 6 : Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel (JO).

En effet, il est bon de rappeler que « le Chef de l’État reste ainsi fidèle à son engagement de donner une seconde chance à une catégorie de citoyens momentanément en conflit avec la Loi. Toutefois, ajoute la source il n’a pas jugé nécessaire de faire bénéficier de cette mesure de grâce les auteurs d’infractions récurrentes comme le vol de bétail, le viol ainsi que certains crimes liés à l’environnement ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here