Affaire de la caisse d’avance : L’Etat sénégalais se constitue partie civile

Ferloo.com – Dans le cadre de la caisse d’avance qui a envoyé le maire de Dakar en prison, «l’Etat du Sénégal s’est constitué partie civile». Des informations concordantes soutiennent que l’agent judiciaire de l’Etat a fait sa constitution de partie civile, hier, au moment où la défense avait prévu de déposer une demande de mise en liberté provisoire».

C’est dire que rien n’est encore fait pour le camp de Khalifa Sall. il faut noter qu’hier, le juge, d’instruction, Samba Sall, a donné rendez-vous à Khalifa Sall, le jeudi 23 mars pour une confrontation avec Mbaye Touré, le Directeur administratif et financier de la mairie de Dakar, Yaya Bodian, agent comptable, Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum, les deux receveurs-percepteurs municipaux qui sont des inculpés en liberté.

Share

Author

Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
Facebook