« Le crime expliqué de la gare de Dakar », selon le poète Amadou Lamine Sall

Ferloo.com – « A la suite de notre cri du coeur sur la garde de Dakar, informe un communiqué de M. Amadou Lamine Sall, parvenu à notre rédaction, nous venons d’être informé que c’est l’APIX qui est  « maître d’œuvre » des travaux en cours devant la gare de Dakar ».

 Et d’ajouter : « Nous apprenons que le ministère de la Culture avait saisi celui Chargé des Transports terrestres pour lui signifier l’irrégularité des travaux pour lesquels aucune requête pour avis, n’avait été soumise au ministère de la Culture ».

     Et de poursuivre : « Nous venons d’apprendre que l’APIX aménage devant la gare de Dakar un showroom qui va présenter le projet du train rapide Dakar-AIBD du Chef de l’Etat, et que le Président viendrait lui-même procéder au vernissage et lancer les travaux en fin novembre ».

      « L’installation serait démolie, selon l’APIX, dés le début envisagé des travaux de réhabilitation de la Gare », signale M. Sall.

      « Pour notre part, dit le poète, il a fallu que l’on réagisse pour ameuter le président de la République, les Sénégalais, les médias d’ici et d’ailleurs, pour avoir les informations que nous transmettons ici ».

      Selon M. Sall : « L’APIX n’a installé aucun panneau indicateur pour informer les citoyens de l’objet de tels travaux qui dégradent le patrimoine. L’APIX n’a passé aucun communiqué dans la presse pour expliquer son projet. Rien que nous ayons lu. L’APIX est resté avec l’APIX, sûr de son fait, parce qu’il s’agit d’un projet du président de la République et que personne n’oserait lever la voix quand il s’agit d’un projet du Chef de l’État ».

      Et de soutenir que « nous ne croyons pas que le Président MackySall partage cette posture. C’est un homme d’État soucieux des lois et règlements. Il s’y ajoute son élégance. Il s’y ajoute qu’il est le premier que nous sommes allés chercher pour nous aider à arrêter les travaux qui agressent le visage de ce patrimoine. Nulle part dans un pays civilisé, des travaux pareils ne se feraient sans un panneau indicateur et l’avis des services compétents de l’État, dont la direction du patrimoine du ministère en charge de la Culture ».

       « Ce projet du train rapide, nous l’approuvons, dit M. Sall qui vante ce projet. Il est porteur d’une formidable audace, d’une solide lucidité pour la renaissance du rail sénégalais et du développement de notre pays.  Personne ne le conteste. Nous sommes aux côtés du Président pour un tel outil et le félicitons de le réaliser ».

       Et de souffler le froid sur l’APIX, après l’avoir attaqué et dénoncé : « Tout ceci dit avec respect, au regard de ce que l’APIX a apporté à notre pays comme expertise, vivement la gare de Dakar avec son nouveau visage, rénové, nous dit-on, en perspective. Nous avons été profondément choqués en découvrant ces travaux et c’est tout naturellement en patriote, en citoyen engagé pour la cause de la défense du peu de patrimoine qui nous reste, que nous avons agi. Si c’était à refaire, nous le referions sans hésiter ».

Share

Author

Saggo

Journaliste de formation et pratiquant depuis 1996... Libre penseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
Facebook